Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 du SM Caen en Ligue 2

Jean Claude Lechanoine : " Oaktree a bien vu qu'au SM Caen il y avait un potentiel"

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les actionnaires minoritaires du SM Caen rassemblés dans le "Club SMC" ont voté à l'unanimité la vente de leurs actions ce lundi 24 août. Pierre Antoine Capton via 3e oeil et le fonds de pension américain Oaktree vont pouvoir contrôler quasiment 100% du capital du club de foot normand.

Le président du club SMC et président du conseil de surveillance Jean Claude Lechanoine
Le président du club SMC et président du conseil de surveillance Jean Claude Lechanoine © Radio France - Olivier Duc

Jean Claude Lechanoine est le président du club SMC et le président du conseil de surveillance du SM Caen. Il revient sur la vente des 19,52%  des parts du club de football normand détenus par les actionnaires minoritaires regroupés dans ce club SMC.

France Bleu : Le vote s'est passé très rapidement après une présentation du projet. Les  actionnaires minoritaires ont accepté de vendre leurs parts à l'unanimité.

Jean Claude Lechanoine : oui, j'en suis très heureux parce qu'il y avait déjà eu l'unanimité au sein du SMC 10 qui regroupe les treize actionnaires majoritaires. Et les 56 que nous sommes au club SMC ont donc à l'unanimité approuvé le projet qui était présenté en séance par Pierre-Antoine Capton pour son compte et pour le compte du fonds Oaktree.

Donc il n'y a aucune réticence. Tout le monde assure la pérennité du club financièrement et sportivement on espère.

FB : Financièrement, cela demande quelques sacrifices de la part des petits actionnaires?

JCL : Non, ce ne sont pas des sacrifices. Vous savez, cela fait dix-huit ans que je suis président du club SMC. J'ai toujours dit aux gens qui arrivaient que la souscription d'actions était un acte citoyen, qu'il n'y avait rien à en attendre : pas de dividendes voire rien à la sortie. Tout le monde était donc un peu prévenu et il n'y a eu aucune remarque là-dessus. 

C'est vrai qu'on ne va pas tout à fait retrouver nos billes mais l'effort est beaucoup plus important pour les membres du SMC 10 bien évidemment. Mais ce n'était vraiment pas le sujet aujourd'hui ni depuis deux mois d'ailleurs.

Un fonds de pension américain ne fait pas de philanthropie. Cela veut dire qu'ils ont bien vu qu'à Malherbe il y avait un potentiel.

FB : Aujourd'hui la présentation a été limpide, il n'y a eu aucune opposition

JCL : Non. Le contexte est favorable et de toute façon il n'y a pas 36 solutions. Je l'avais dit à l'occasion de l'augmentation de capital il y a dix ans. J'avais dit qu'il faut que l'on change de modèle économique et qu'on ne pouvait pas rester dans un système qui était bloquant avec des actionnaires qui ont autant de parts les uns que les autres alors que certains auraient voulu investir plus.

On le fait maintenant, c'est très bien. Cela change complètement le modèle mais je crois qu'on fait un peu comme tous les autres clubs. Ce qui me rassure, c'est qu'un fonds comme Oaktree - qui est quand même un des plus grands fonds mondiaux d'investissement - s'intéresse à Malherbe. Cela veut dire qu'il y a du potentiel pour eux parce qu'ils viennent investir dans le moyen-long terme et leur but ce n'est quand même pas de faire de la philanthropie. Un fonds de pension américain ne fait pas de philanthropie. Cela veut dire qu'ils ont bien vu qu'à Malherbe il y avait un potentiel. C'est vrai que si dans deux-trois ans on est à nouveau en Ligue 1 de manière pérenne, le club vaudra beaucoup beaucoup plus que ce qu'il vaut aujourd'hui.

Le SMC 10 qui va être présidé probablement par Pierre-Antoine Capton aura 99, 61% des voix donc la messe est dite

FB : Quelle est aujourd'hui la prochaine étape?

JCL : Maintenant c'est du formalisme. Il faut que je convoque l'Assemblée Générale de la SASP. C'est la société faîtière. A cette Assemblée Générale, le SMC 10 qui va être présidé probablement par Pierre-Antoine Capton aura 99, 61% des voix donc la messe est dite. C'est maintenant une question de délai, de formalité et de dissolution des anciennes sociétés etc.. Mais c'était important aujourd'hui (lundi 24 août) que l'on fasse comme le SMC 10 en approuvant à l'unanimité. Et je crois que les investisseurs ont été très sensibles à cette unanimité à laquelle on ne s'attendait pas forcément.

Cela ne l'aurait probablement pas fait si le fonds d'investissement avait été sans Pierre-Antoine Capton, qui est un vrai normand

FB : Cela ne fait pas un peu peur, un fonds de pension américain?

JCL : Oui, cela peut faire peur. Certains l'ont dit. Cela ne l'aurait probablement pas fait si le fonds d'investissement avait été sans Pierre-Antoine Capton, qui est un vrai normand. Certain l'ont dit. Ils ne sont pas très fonds d'investissement en général et surtout fonds étrangers. Mais aujourd'hui les fonds d'investissements sont mondialisés et puis ils ont une direction France. Et c'est d'ailleurs un normand (Vincent Catherine) qui dirige la partie France d'Oaktree.

Donc non, il n'y a pas de réticence par rapport à cela. La preuve, c'est que le vote a été unanime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess