Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 du SM Caen en Ligue 2

Pascal Dupraz : " On a donné plus que du fil à retordre à Valenciennes"

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le SM Caen s'est incliné à Valenciennes 1 à 0 lors de la 5e journée de Ligue 2 sur un but encaissé dès la 10e minute de jeu.Si Pascal Dupraz est déçu du résultat, le coach caennais se dit fier de ses joueurs.

L'entraineur du SM Caen Pascal Dupraz
L'entraineur du SM Caen Pascal Dupraz © Maxppp - Stéphane Geufroi

Pascal Dupraz, entraîneur du SM Caen

On a perdu sur un coup du sort et le resultat ne reflete pas forcement la physionomie du match mais je suis très fier des joueurs du SM Caen qui ont montré un bon visage malheureusement n'ont pas été récompensé parfois par manque de discernement.

On a eu un peu trop de précipitation . Valenciennes a décidé de nous attendre. Je le respecte. On a très bien entamé le match. On ne mérite pas d'encaisser le but sur le départ mais malheureusement on fait une erreur sur coup de pied arrêté.

A partir de là, on a exercé une domination stérile parce qu'on a fait quelques passes un peu trop précipitées. On a eu un peu de déchet parce qu'on s'est précipité. Mais cela dit, à défaut d'être satisfait je suis très fier des joueurs. Je suis satisfait de l'état d'esprit général développé

Il n'y a qu'à voir le nombre incroyable de simulations et de gain de temps qui tendent à prouver que Valenciennes était sur le fil du rasoir.

Il faut qu'on progresse sur notre animation offensive, ça c'est sûr mais pour progresser sur notre animation offensive quand on exerce une mainmise comme ce soir, il faut être plus pertinent dans les centres, dans les décalages et aussi dans cette forces de caractères dont doit faire preuve devant le but. Le nombre de coup francs et de corner alors qu'on est à l'extérieur et qui sont improductifs. Il faut travailler pour rendre ce secteur de jeu plus performant. Mais malgré la défaite, on peut considérer ce soir qu'on a fait plus que donner du fil à retordre à nos adversaires.

L'entraîneur de Valenciennes Olivier Guégan
L'entraîneur de Valenciennes Olivier Guégan © Radio France - Olivier Duc

Olivier Guégan, entraîneur de Valenciennes.

On l'a vu, depuis le début de saison, je crois que l'équipe qui marque en premier a 80% de chance de remporter le match.

Mais au delà de ça je crois qu'on a vu un match abouti. Je suis fier de mes joueurs parce qu'on attendait un match référence et c'en est un contre un gros morceau de la division. On va pouvoir s'appuyer dessus parce qu'on a été très costaud sur notre plan de jeu.

Après, c'est sûr que si on avait mis ce deuxième but, on aurait vécu une fin d ematch un peu plus tranquille mais chaque match est une vrai bagarre dans cette division. Je suis fier des joueurs parce que depuis le début on était en dent de scie. Ce n'était pas notre vrai visage et aujourd'hui j'ai beaucoup aimé ce qu'on a dégagé.

Le match de ce soir me satisfait. J'attendais un gros match de mon équipe et c'est vrai qu'on a retrouvé notre état d'esprit de l'année dernière. On a été récompensé et c'est juste normal par rapport au contenu du match.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess