Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du SM Caen en Ligue 2

SM Caen : "Quand on joue les uns pour les autres, notre équipe est intéressante"

Le SM Caen a obtenu sa qualification pour le 9e Tour de la Coupe de France en s'imposant 3-1 à Guingamp (Deminguet 46e, Gioacchini 48e et Mendy 79e). Une rencontre qui satisfait le coach caennais Pascal Dupraz à l'exception des "dix dernières minutes burlesques."

Pascal Duptraz lors de la conférence d'après-match
Pascal Duptraz lors de la conférence d'après-match © Radio France - Olivier Duc

Pascal Dupraz, entraîneur du SM Caen : On a 80 minutes abouties et puis dix dernière minutes burlesques. Comme j'ai un petit coté grincheux de temps à autre, ils ont tout fait pour que je soit grincheux sur ces dix dernières minutes.

Mais pendant près de 80 minutes je pense que nous avons bien maîtrisé notre match. On a trouvé de la justesse technique.

On s'est glissé dans l'interligne avec des joueurs qui sont adroits pour le faire, une bonne technique d'ensemble et puis aussi le contenu est bon parce qu'on l'a emporté, parce qu'on a marqué trois buts et aussi parce qu'on marque au bon moment.

Le foot est ainsi fait que quelque fois tout se passe comme vous le souhaitez et là c'était le cas.

Je pense qu'il fallait qu'on retrouve d'avantage de simplicité. Quand on joue les uns pour les autres, notre équipe est intéressante. Le problèmle pour l'instant c'ets qu'on manque de constance parce qu'on a des sautes de concentrations. Il se trouve que la dernière semaine à Ajaccio c'était pendant les premières minutes et là il se trouve que c'était à la fin.

Ce qui veut bien dire que nous ne sommes pas guéris et que le football est un éternel recommencement.

Mécha Bazdarevic, entraîneur de Guingamp : Quand on perd un match comme ça. C'est un match où on devait être un peu plus libéré surtout quand on fait 45 minutes sans rien faire. 

C'est dommage. La Coupe est toujours un match intéressant pour quelque part se rassurer et chercher une performance contre un bon adversaire. Après en deuxième mi-temps, c'était pas mal

A l'arrivée, 3-1 c'est très sévère surtout qu'ils n'ont pas eu d'occasions. C'est nous qui leur avons presque donné les buts. C'est ça qui est dommage. De voir mon équipe dans un tel état surtout pendant 50 minutes jusqu'aux changements.

Vous avez vu les buts, ce n'est pas loin d'être des gags. Après on s'est crée des occasions mais je crois qu'on a fait des erreurs qui coutent cher. C'est dommage, la Coupe est une compétition qu'on aime bien et qui nous intéressait vraiment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess