Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La DNCG accorde au SM Caen un sursis d'une semaine pour apporter ses garanties

Le SM Caen faisait partie des premiers clubs auditionnés ce jeudi par la DNCG. Le "gendarme financier" de la Ligue de Football professionnel a accordé un sursis à statuer dans l'attente d'éléments complémentaires demandés au club." Le club de football normand a une semaine pour les produire.

Le président du SM Caen Fabrice Clément "pas mécontent d'avoir évité le couperet de la relégation en National"
Le président du SM Caen Fabrice Clément "pas mécontent d'avoir évité le couperet de la relégation en National" © Radio France - Olivier Duc

Le Stade Malherbe Caen faisait partie ce jeudi 25 juin des premiers clubs  dont la situation pour la saison prochaine était examinée par la DNCG.

Toute la difficulté pour le club de football normand est qu'il travaille sur un remaniement de son capital avec une montée en puissance d'un ou de plusieurs actionnaires.

Le "gendarme financier" a décidé un "sursis à statuer dans l’attente d’éléments complémentaires demandés au club par la DNCG." C'est à dire qu'avant de rendre sa décision, la commission de contrôle attend que le club de foot normand apporte des pièces complémentaires prouvant la solvabilité de son budget et la solidité de ses garanties.

Un exercice d'équilibriste

"C'était un peu un exercice d'équilibriste qu'on avait à faire ce matin (jeudi), explique le président Fabrice Clément. On sait quel est notre projet. On sait l'expliquer mais on ne sait pas le prouver pour le moment parce que les choses ne sont pas concrétisées.

Je vous avoue que je ne suis pas mécontent d'avoir évité le couperet de la relégation administrative en National. Cela m'aurait embêté dans le contexte actuel du club. On est ravi d'avoir échappé à ça. Maintenant il nous reste aux actionnaires et à moi quelques jours pour continuer à travailler."

Rendez-vous  à nouveau devant la DNCG jeudi prochain

La DNCG a laissé jusqu'au jeudi 02 juillet pour produire ces documents soit une semaine. En coulisse, les principaux actionnaires semblent se montrer confiant en raison de la rapidité dont avance le dossier et dans un climat dépassionné, après les tumultes liés au départ de Jean François Fortin.

Deux autres clubs de Ligue 2 ont été auditionnés également ce jeudi 25 juin. Valenciennes a vu sa masse salariale encadrée. 

Même décision pour l'AS Nancy-Lorraine avec en plus l'encadrement des indemnités de transferts pour le club lorrain qui ne pourra pas casser sa tirelire pour recruter.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu