Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Fabien Mercadal : "On se contente peut-être du minimum dans l'état d'esprit"

vendredi 7 décembre 2018 à 16:11 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le SM Caen se déplace à Strasbourg dimanche après-midi lors de la 17eme journée de Ligue 1 quatre jours après la défaite concédée à domicile face à Nîmes (1-2). L'entraîneur caennais a insisté sur la nécessité de répondre aux exigences de la Ligue 1 en terme d'engagement et d'état d'esprit.

Fabien Mercadal lors de la conférence d'avant-match
Fabien Mercadal lors de la conférence d'avant-match © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le SM Caen prépare son déplacement à Strasbourg ce dimanche avec un effectif quasi-complet mais avec une ou deux incertitudes à lever. Le défenseur caennais Alexander Djiku fait partie de ces joueurs incertains  (tendon).

Fabien Mercadal est content de pouvoir enchaîner rapidement après la déception du match de mercredi contre Nîmes (1-2). L'entraîneur du SM Caen estime que c'est dans l'engagement que son équipe a perdu la rencontre.

"On n'envisage pas la compétition comme on devrait l'envisager, relève Fabien Mercadal. Ça, c'est certain. J'ai l'impression que, pour l'instant, on - je dis on, je ne reproche rien aux joueurs, je suis avec eux - on se contente peut-être du minimum dans l'esprit. Et je suis persuadé que si tu es prêt à gratter ballon par ballon toute la saison, tu ne vas pas jouer le maintien. Tu seras plus haut."

Son défenseur Paul Baysse abonde dans le sens de son entraîneur.

"On se donne, on essaye de donner le meilleur de nous même par contre on n'optimise pas nos qualités. On en est conscient. Il faut qu'on soit plus rigoureux. _Techniquement, on ne va pas s'améliorer en trois jours_. Tactiquement, on ne va pas s'améliorer en trois jours. Par contre l'état d'esprit, ce qu'on va mettre et l'impact qu'on peut mettre dans nos premiers duels ou dans nos duels pendant 90 minutes, ça on peut le faire évoluer rapidement."