Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Pascal Dupraz : "On devrait compter six pts de plus"

Le SM Caen se déplace ce vendredi à Guingamp lors de la 16eme journée de Ligue 2 fort d'une série de 6 matchs sans défaite mais avec le regret du nul face au Mans. Les footballeurs caennais doivent arrêter de faire des cadeaux en défense. Seul changement dans le groupe, le retour de Malik Tchokounté

Le SM Caen n'a pas perdu le moindre match depuis l'arrivée sur son banc de Pascal Dupraz
Le SM Caen n'a pas perdu le moindre match depuis l'arrivée sur son banc de Pascal Dupraz © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Relégués en Ligue 2 en fin de saison passée, Guingamp et le SM Caen se retrouvent ce vendredi soir à Roudourou lors de la 16eme journée de Ligue 2.

Les deux équipes vont s'affronter alors qu'elles ont fait le plein de frustration lors de la journée précédente. Guingamp s'est fait gifler au Havre (0-4) en encaissant quatre buts en une mi-temps.

Le SM Caen a poursuivi sa série d'invincibilité (six match de rang, sept si l'on y ajoute la Coupe de France) mais en concédant le nul face au Mans (3-3) après avoir mené 3-1. 

Depuis son arrivée sur le banc, Pascal Dupraz estime à six le nombre de points qu'a laissé filé son équipe après avoir ouvert le score sans nier pour autant les progrès que son équipe doit faire dans le jeu.

Quand vous menez 3-1 à vingt minutes de la fin, tout cela vous donne un peu de regret. Pascal Dupraz

"Contre Châteauroux (1-1) on ne doit jamais se faire reprendre. Il ne se passe rien, on n'est pas en danger. Après on va à Auxerre (1-1). Ils ont cadré deux frappes dans ce match. Ils sont à dix et on a la chance de mener au score et on n'est pas du tout mis en danger. Et puis contre Le Mans (3-3), c'est la même chose. 

Quand vous menez 3-1 à vingt minutes de la fin, tout cela vous donne un peu de regret. En n'étant pas meilleur et en n'étant pas moins bon, on aurait dû avoir six points de plus."

Si le rendement offensif et le rendement en terme de points des caennais n'a rien à voir avec le début de saison, le Stade Malherbe en revanche concède toujours autant de buts.

"La seule statistique qui est la même par rapport au début de saison, c'est le nombre de buts encaissés. On encaisse trop. On fait des cadeaux. Je veux bien que ce soit bientôt Noël mais les cadeaux il faut se les faire. Il faut être égoïste."

Même si cette série ne fait pas avancer les Malherbistes aussi vite qu'ils le souhaitent, elle s'avère être une source de motivation selon Prince Oniangué.

"J'ai envie de prolonger le plus longtemps possible cette série d'invincibilité parce que ce n'est pas si souvent que ça arrive dans une carrière. Je m'en rappelle d'une. C'était avec le Stade Rennais quand j'étais jeune pro. On avait fait dix-huit matchs sans défaite.

J'ai envie de prolonger le plus longtemps possible cette série d'invincibilité parce que ce n'est pas si souvent que ça arrive dans une carrière. Prince Oniangué.

Cela nous avait amené dans des places européennes et en finale de Coupe de France. Cela nous motive. Cela nous challenge et si on arrive à être solide en continuant à marquer des buts, on sera forcément récompensé."

L'enchaînement du déplacement à Guingamp puis la réception 72 heures plus tard de Nancy soumettra cette série d'invincibilité à un test costaud face à deux équipes de la première partie du classement.

Les blessés :

L'infirmerie continue de se désemplir côté caennais.

"Avant le dernier entraînement, on n'avait plus que Jordan Tell à l'infirmerie, relève Pascal Dupraz. Après la séance, Herman (Moussaki) l'a rejoint. "

L'attaquant Malik Tchokounté, absent depuis Châteauroux, fait partie du groupe des 18. Il prend numériquement la place de Jan Repas. Il s'agira du seul changement dans le groupe.

Santy Ngom et Younn Zahary reprennent l'entraînement avec la réserve. Ce dernier devrait retrouver le groupe pro mardi prochain.

"Ils sont footballeurs professionnels et ils ne peuvent pas exprimer leur potentiel parce qu'ils sont blessés. Ce sont surtout eux qui vont pouvoir retrouver les terrains avec le plaisir d'être footballeur professionnel en plein exercice."

Le Groupe : Erwin Zelazny, Remy Riou- Yoël Armougom, Jonathan Rivierez, Steeve Yago, Adama Mbengue, Djibril Diaw, Hugo Vandermersch, Anthony Weber - Jessy Deminguet, Anthony Gonçalves, Prince Oniangué, et Jessy Pi - Caleb Zady Sery, Nicholas Gioacchini , Kelian Nsona, Malik Tchokounté et Benjamin Jeannot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu