Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le SM Caen veut trouver "le petit truc" pour lancer une dynamique face au Havre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin

Le SM Caen affronte Le Havre ce vendredi lors de la 6eme journée de Ligue 2. Les footballeurs caennais, en constant progrès, espère trouver face au voisin normand les améliorations suffisantes pour lancer une dynamique et leur saison. Cela passera pas une efficacité offensive et plus d'agressivité.

Le SM Caen doit être plus agressif dans les duels et plus efficace sur le front de l'attaque
Le SM Caen doit être plus agressif dans les duels et plus efficace sur le front de l'attaque © Maxppp - Eddy LEMAISTRE

Caen, France

Le mot est revenu plusieurs fois dans la bouche du gardien caennais Rémy Riou. Le SM Caen est à la recherche du "petit truc" qui manque encore aux footballeurs caennais pour lancer une dynamique et accumuler les points.

Le dernier match à Niort (1-1) a montré les nets progrès du Stade Malherbe de Caen à l'extérieur dans le jeu sans se concrétiser par les trois points. Face au Havre, il s'agira d'aller chercher la première victoire de la saison à la maison.

Il manque juste ce petit truc, ces petits buts en plus pour aller chercher cette victoire. Rémy Riou

"J'ai trouvé qu'on avait un jeu très cohérent et très abouti sur les deux mi-temps à Niort, relève Rémy Riou. J'ai senti qu'on avait vraiment la maîtrise du match avec un nombre incalculable d'occasions qu'on s'est crée et très peu qu'on a concédé. 

Je pense qu'on monte en puissance. On a montré des choses intéressantes face à Chambly (0-0). A Ajaccio (2-1), c'était bien aussi parce qu'à dix ce n'était pas évident, c'était encore un autre contexte . Je trouve que ce que l'on fait est très cohérent. Il manque juste ce petit truc, ces petits buts en plus pour aller chercher cette victoire."

Si le club de football normand a montré ses qualités défensives ( quatre buts encaissés en cinq journées dont deux sur le seul match face à Lorient), il lui reste cependant à se montrer plus adroit devant les buts adverses

Aucun des attaquants alignés depuis le début de saison n'a encore inscrit le moindre but. Et ce vendredi face au Havre, il faudra faire sans les deux nouveaux attaquants recrutés, Santy Ngom et Jordan Tell, encore un peu juste physiquement.

"Jordan Tell (prêté par Rennes) n'est pas blessé, c'est le même problème que Santy (Ngom). Les joueurs qui ne sont pas avec les pros ne s'entraînent pas à 100%, ne font pas de matchs de préparation", explique le coach malherbiste Rui Almeida.

Face au Havre, Rui Almeida attend encore plus d’agressivité, plus de rythme de ses joueurs.

On a besoin d'être plus présent dans les duels qu'en Ligue 1. Rui Almeida

"Je pense que les joueurs sont plus que jamais conscients de la difficulté de la Ligue 2 maintenant.

C'est un peu comme pour son enfant, quand on lui dit "ne fais pas ça", on a besoin de le laisser se taper sur les murs. C'est un peu comme ça. C'est difficile. On a besoin d'être plus agressif peut-être. On a besoin d'être plus présent dans les duels qu'en Ligue 1. On a deux-trois choses dont on a parlé mais on a besoin de les laisser essayer pour en être conscient. Et maintenant ils comprennent la difficulté."

Les groupe

Younn Zahary est de nouveau absent du groupe et est l'un des rares caennais touché physiquement avec Timo Stavitski. Les recrues Santy Ngom et Jordan Tell  ne seront pas lancés lors du match face au Havre. Le défenseur Djibril Diaw qui vient de purger ses trois matchs de suspension remplace numériquement Godson Kyeremeh. C'est le seul changement parmi les 18 caennais qui sont allés chercher le nul à Niort.

les 18 caennais : Erwin Zélazny - Rémy Riou - Adama Mbengue, Hugo Vandermersch, Jonathan Rivierez, Anthony Weber, Yoël Armougom, Djibril Diaw - Jessy Deminguet, Anthony Gonçalves, Durel Avounou, Baisama Sankoh, Jan Repas et Jessy Pi - Brice Tutu, Malik Tchokounté, Evens Joseph, Herman Moussaki.

Côté havrais,  la grande question qui se pose concerne la présence ou non de leur attaquant Tino Kadewere (8 buts en 5 matchs), déclaré incertain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu