Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Olivier Pickeu "ne reste jamais insensible à tout ce qui peut se passer pour le SM Caen"

vendredi 12 avril 2019 à 15:16 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le directeur sportif du SCO d'Angers est l'invité de la causerie de la mi-temps ce samedi à partir de 20h45. Olivier Pickeu a porté les couleurs du SM Caen deux saisons dans les années 90. Il garde "un œil attentif et sensible" sur la saison du club normand.

Olivier Pickeu est depuis treize ans le directeur sportif du SCO d'Angers
Olivier Pickeu est depuis treize ans le directeur sportif du SCO d'Angers © Maxppp - Josselin CLAIR

Caen, France

Olivier Pickeu revient ce samedi à d'Ornano dans le costume de directeur sportif du SM Caen. Un moment toujours particulier pour le dirigeant de 49 ans même s'il n'a pas foulée sa pelouse sous les couleurs de Malherbe.

"J'ai commencé ma carrière en 1989. C'était encore l'ancien Stade de Venoix mythique. J'ai vu les travaux se faire mais je n'y ai pas joué officiellement sous les couleurs du Stade Malherbe, malheureusement. "

Joueur du SM Caen deux saisons (1989-1990 et 1991-1992), Olivier Pickeu a également gardé de forts liens avec la Normandie.

" Je me suis marié en Normandie avec une Normande. J'ai commencé ma carrière professionnelle au Stade Malherbe. J'ai mis mon premier but en professionnel contre Marseille avec Caen alors vous imaginez bien que je ne reste jamais insensible à tout ce qui peut se passer pour le club.

Quand on peut vivre des moments comme j'ai pu en vivre là-bas, c'est forcé pour moi de toujours avoir un œil attentif et sensible également."

Remonté en 2015 en Ligue 1, Angers SCO vit une nouvelle saison confortable (12eme avec 38 pts) avec un maintien quasiment assuré mais Olivier Pickeu ne se réjouit pas des malheurs de ses adversaires du bas de tableau à commencer par ceux du SM Caen.

Il note cependant attentivement les solutions que les clubs en position de relégables tentent de trouver pour se sauver.

"Nous savons au début de la saison que de toute façon on risque de passer une saison compliquée. Nous sommes sortis de là cette saison encore mais je ne prends pas de joie à regarder la situation de Caen, de Dijon et de Guingamp parce que c'est une situation que nous pourrions connaître. 

C'est avec beaucoup de respect que je regarde le travail qui est fait pour cette fin de saison et même je vais m'en inspirer parce que dans des situations aussi difficiles, aussi critiques, il faut avoir beaucoup de lucidité pour prendre les bonnes décisions, pour faire les bons choix.

En ce qui concerne le Stade Malherbe de Caen, j'espère que tout cela sera aligné."

Olivier Pickeu et Angers SCO s'attendent à un match difficile face au SM Caen "parce qu'ils jouent la survie du club et de leurs contrats."

Le club angevin prépare également la saison prochaine. Il sait qu'il devra recruter malin et anticiper les départs comme les années précédentes après les transferts de Karl Toko-Ekambi (en 2018) ou de Nicolas Pépé (2017).

"Je ne sais pas comment se passera cet été mais nous risquons fort de perdre un ou deux éléments importants. C'est pour cela que des projets comme le nôtre restent très fragiles. Il faut trouver une grande capacité à trouver des clés."

La Causerie de la mi-temps - Olivier Pickeu