Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Enzo Crivelli, le patient caennais

vendredi 30 novembre 2018 à 14:01 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Enzo Crivelli est depuis le début de saison l'attaquant le plus prolifique du Stade Malherbe de Caen. L'attaquant de 23 ans a le mérite de ne pas se décourager dans une période pauvre en ballon pour l'animation offensive.

Enzo Crivelli (ici contre Lyon) pèse à défaut de négocier beaucoup de ballons
Enzo Crivelli (ici contre Lyon) pèse à défaut de négocier beaucoup de ballons © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

Les statistiques d'Enzo Crivelli résument les difficultés actuelles de la dix-septième attaque de Ligue 1. L'attaquant de 23 ans sait se montrer décisif avec trois buts en onze matchs sans pour autant être abreuvé de ballons. 

Face à Nantes (1-1), Enzo Crivelli avait marqué en touchant 13 ballons dans la rencontre. Contre Dijon (2-0), il ouvre le score en négociant 19 ballons. Face à Rennes (1-2), il réduit le score en fin de partie sur l'un de ses 32 derniers ballons.

Enzo Crivelli regrette cet état de fait mais ne s'en plaint pas. Ce n'est pas le genre du garçon.

"Ce n'est pas évident mais après si je suis à Caen, ce n'est pas pour rien, c'est que j'ai les qualités pour être à Caen et quand on est à Caen on n'a pas dix occasions par match. C'est à moi de mettre les ballons au fond pour optimiser toutes les occasions qu'on a même si on n'en a pas beaucoup."

Gêné la saison passée par une pubalgie et hospitalisé cet été, Enzo Crivelli a dû faire sans préparation. Il ne possède que le dixième temps de jeu de l'équipe mais il détient les meilleures statistiques offensives du club de football normand.

Le SM Caen avait pourtant rapidement fait scorer tous ses joueurs offensifs en début de saison (Yacine Bammou, Claudio Beauvue, Saïf-Eddine Khaoui, Casimir Ninga) à l'exception de Malik Tchokounté. Mais depuis la variété s'est résumé à l'unique Enzo Crivelli... ou à personne. Il faut remonter au penalty de Casimir Ninga contre Amiens (1-0) lors de la huitième journée pour voir un autre caennais que lui inscrire un but.

"On sait que chez nous, il faut que l'attaquant soit performant sur les deux-trois situations qu'il doit avoir par match, souligne le coach caennais Fabien Mercadal. Après, évidemment on travaille vraiment pour que nos attaquants soient un peu plus alimenté parce qu'on sait que l'on a de bons attaquants."