Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Fabien Mercadal, coach du SM Caen : "Je travaille depuis des années pour ça"

vendredi 22 juin 2018 à 16:01 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

A deux semaines de la reprise de l'entraînement et à sept semaines de la reprise de la Ligue 1 contre le PSG, Le Stade Malherbe de Caen a officiellement présenté son nouveau Staff composé autour de l'ancien entraîneur du Paris FC, Fabien Mercadal. Petit résumé de sa conférence de presse.

Fabien Mercadal : "Quand on est passionné de football, on veut aller le plus haut possible."
Fabien Mercadal : "Quand on est passionné de football, on veut aller le plus haut possible." © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Avant de présenter le nouveau staff, le président du SM Caen Gilles Sergent a remercier en quelques mots le Staff précédent constitué autour de Patrice Garande et dont le contrat s'achève le 30 juin. Seul Jean-Marc Branger a été conservé pour la préparation physique avec la mission de faire un lien avec le centre de formation.

Fabien Mercadal, le nouveau coach

"Entraîneur, c'est le même métier quelque soit les divisions mais d'un point de vue notamment médiatique, on est un peu plus exposé en Ligue 1, explique Fabien Mercadal. Je ne vais pas dire que je m'y attendais mais cela fait des années que je travaille pour ça. Je ne suis pas carriériste mais j'avais envie de connaître le plus haut niveau pour prendre le maximum de plaisir parce que si je devais me définir en une phrase je suis un passionné de Football et quand on est passionné de football on veut aller le plus haut possible."

Ses adjoints

"On a voulu des complémentarités, poursuit le nouveau coach du SM Caen. On a choisi dans un premier temps Michel Audrain qui a une longue expérience d'entraîneur adjoint en Ligue 1. Il est passé par Reims, par Rennes, par Lyon. Christophe Manouvrier qui est notre préparateur athlétique a une double particularité. Il a l'expérience de la Ligue 1 puisqu'il a été préparateur de Marseille et champion de France avec Didier Deschamps. Il a aussi gagné la CAN avec le Cameroun. Et puis c'est quelqu'un que je connaîs parce qu'on a travaillé ensemble l'an dernier au Paris FC. Le dernier recrutement a été Hervé Sekli qui lui aussi connaît très bien la Ligue 1 puisqu'il a été entraîneur des gardiens au Sporting de Bastia pendant de très longues années. Ce qui a déclenché son recrutement dans mon esprit c'est que cette année il est resté au Sporting de manière bénévole."

Fabien Mercadal (2e en partant de la droite) entouré (de gauche à droite) de Christophe Manouvrier, de Michel audrain et de Hervé Sekli - Radio France
Fabien Mercadal (2e en partant de la droite) entouré (de gauche à droite) de Christophe Manouvrier, de Michel audrain et de Hervé Sekli © Radio France - Olivier Duc

Le point sur l'effectif actuel

Jessy Deminguet a enfin signé son premier contrat pro de trois ans avec son club formateur. "Ça n'a pas été simple" concède le président Gilles Sergent. 

Le club ne désespère pas de convaincre Damien Da Silva en fin de contrat de prolonger tout en fermant la porte à un transfert de Alexander Djiku, son partenaire de la défense centrale. Ronny Rodelin s'est vu proposé également une prolongation. Le Stade Malherbe de Caen laisse en revanche la porte est entrouverte pour un départ de son autre buteur Ivan Santini "à condition que le croate bénéficie d'une proposition pertinente, pas exotique si je peux dire les choses comme cela" précise le président du SM Caen.

Son futur groupe

"Il nous faut laisser un petit peu le temps parce qu'on arrive mais je pense qu'il nous faut des milieux de terrain, des joueurs profil excentrés et un gardien précise Fabien Mercadal.

22 à 23 joueurs de champs serait parfait et trois gardiens. Et un groupe de 5 à 6 joueurs en post-formation, qu'on va suivre de près pour pouvoir renforcer l'effectif quand on aura besoin."