Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : le président Gilles Sergent débriefe le mercato du SM Caen

vendredi 1 février 2019 à 10:47 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le président du SM Caen Gilles Sergent est revenu en compagnie de Frédéric Guilbert et du directeur sportif Alain Cavéglia sur les dernières heures du Mercato du club de football normand. "Un mercato de complément" a rappelé le président caennais, pour relativiser l'absence des recrues attendues.

Gilles Sergent entouré à sa droite par Frédéric Guilbert et à sa gauche par Alain Cavéglia
Gilles Sergent entouré à sa droite par Frédéric Guilbert et à sa gauche par Alain Cavéglia © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le président du SM Caen est revenu sur le mercato du club de football normand. Le SM Caen n'a pas recruté les deux milieux de terrain qu'il espérait faire venir en fin de mercato. Il a en revanche transféré Frédéric Guilbert avec l'assurance que son défenseur termine sa saison à Caen. Explications.

Aucune arrivée au Mercato mais....

"Aucune arrivée mais je rappellerai quand même qu'il y a un joueur qui est arrivé très vite (Aly Ndom), relativise Gilles Sergent. 

L'objectif du mercato était de faire un mercato de complément. Il y avait deux cibles : une pointe base, apte à la relance. Il est arrivé, il s'est blessé. Son retour est prévu pour début mars.

Le deuxième élément du mercato était de resserrer le groupe.

Ensuite, il y avait la recherche d'un joueur offensif mais pas pour avoir un joueur de plus, exotique, que l'on ne connait pas bien ou de recruter un joli nom qui fait plaisir. 

Pleins de noms ont circulé. Deux étaient vrais : Le premier est _Alfa Semedo_. Ce joueur était suivi par la cellule de recrutement depuis l'an dernier. Quand l'opportunité s'est ouverte, toutes les conditions étaient réunies et puis cela ne s'est pas fait. Son club, le Benfica Lisbonne a cessé tout retour.

Le deuxième nom était _Nicolas Bénézet_. D'abord parce qu'on le connaissait, qu'on l'apprécie et qu'il était extrêmement motivé pour venir. Du côté de Guingamp, il y avait l'objectif de faire le transfert avec un autre club. Cela ne s'est pas fait.

Deux autres joueurs nous ont été proposés. Le premier était un attaquant mais qui n'était pas un joueur de coté. On pouvait finaliser le transfert du second joueur mais on était loin d'être convaincu de son apport pour le groupe.

Un échec? Non puisqu'on voulait resserrer le groupe. L'arrivée de la pointe basse est arrivée même s'il s'est blessé. Après, le final a été très compliqué mais on le savait. Un mercato d'hiver est loin d'être simple sauf à aligner des millions sur la table.

Le transfert de Frédéric Guilbert à Aston Villa et son prêt au SM Caen

"Le club ne souhaitait pas qu'il parte là, explique Gilles Sergent. Maintenant cela fait quelques années qu'il voulait partir en Angleterre. Je crois qu'on a trouvé un compromis intelligent. L'objectif maintient va se faire avec Fréderic Guilbert et c'était important pour nous."

"Je suis très concerné par le maintien, poursuit le latéral droit caennais. Ma priorité,  c'était vraiment de revenir très vite et de montrer à mes coéquipiers que j'ai vraiment envie de maintenir ce club en Ligue 1.

C'était possible de partir maintenant mais le club a mis son véto. J'avais déjà refusé Brighton il y a deux ans. Pour service rendu, le club a su être indulgent avec moi pour me libérer. C'est bien pour moi et le club s'y retrouve."

La suite de la saison

"On devrait récupérer trois joueurs de l'infirmerie. Prince Oniangué retrouve le groupe et le retour de Romain Genevois devrait être plus rapide que prévu, avant mars. Aly Ndom devrait revenir pour le mois prochain.

Le mois de février va être très important avec la coupe de France suivie des matchs d'Amiens, de Nantes de Strasbourg et de Toulouse. Quatre matchs à gagner et ce sera un challenge.

On a fait une très bonne moitié de première saison. On n'a pas été complètement récompensé.

Je n'étais pas content du tout de la deuxième mi-temps de Montpellier. Maintenant ce qui compte, c'est ce qu'il y a devant. On va en discuter avec les joueurs et le groupe."