Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le SM Caen à Ajaccio sans Casimir Ninga ni Jonathan Gradit

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin

Le SM Caen se déplace ce vendredi (20h) à Ajaccio lors de la 3eme journée de Ligue 2. L'attaquant Casimir Ninga sur le départ et le défenseur Jonathan Gradit ne sont pas dans le groupe des 18 joueurs normands retenus. Ces absences bénéficient aux jeunes Brice Tutu, Hugo Vandermersch et Evens Joseph.

L'attaquant Tchadien a joué lundi soir face à Lorient (1-2)
L'attaquant Tchadien a joué lundi soir face à Lorient (1-2) © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

Le SM Caen se déplace à Ajaccio ce vendredi soir lors de la troisième journée de Ligue 2 avec un groupe à nouveau modifié par le Mercato.

Le gardien Rémy Riou, dont l'arrivée a été officialisée ce mercredi, est qualifié et apte à faire partie du groupe normand retenu pour aller en Corse. 

Casimir Ninga est en revanche absent. L'attaquant tchadien est en passe d'être transféré. "On a trouvé un accord avec un club mais il reste à finaliser, explique le directeur sportif caennais Yohan Eudeline.

Autre absence remarquée, celle du défenseur Jonathan Gradit. 

A Ajaccio avec la pression du résultat?

Le SM Caen se rend en Corse avec un seul point pris en deux journées.

Il n'y a aucune pression, réfute Jessy Pi. Avec Brest, l'année dernière, on avait mal commencé. On avait mal commencé. sur les qutre premiers matchs on avait quatre pts. Tout le monde disait que ça serait compliqué. Et au final on monte. 

Donc il n'y a pas de pression à avoir, il faut qu'on joue notre football et qu'on montre ce dont on est capable. 

Après, c'est sûr que quand tu es Caen, les équipes qui t'affrontent au lieu de jouer à 100% elles jouent à 150-170%. C'est à nous de nous surpasser, à montrer qu'on a le niveau pour aller au dessus. "

Le système de jeu

Le 3-5-2, il va falloir arrêter d'en parler, relève le milieu de terrain caennais Jessy Pi. Le coach a réussi l'année dernière avec Troyes.

Ça va bientôt faire un bon mois et demi qu'on a commencé à l'apprivoiser. Maintenant on doit être capable de jouer avec ce système et de  comprendre ce que le coach nous demande. On ne va pas se cacher derrière un système. 

C'est nous, à l'intérieur du système, qui devons mettre les ingrédients."

Le Groupe du SM Caen

Le gardien Rémy Riou est qualifié et apte pour être dans le groupe de 18 joueurs retenus pour le déplacement à Ajaccio. Le défenseur Arnold Isako n'a pas de soucis physique mais n'est pas encore apte à jouer en Ligue 2.

Rui Almeida concède un ou deux petits pépins mais pas de forfaits si ce ne sont les absences de Jonathan Gradit, de Casimir Ninga et de Jan Repas. Ces sorties du groupe bénéficient à Evens Joseph, Brice Tutu et à Hugo Vandermersch.

les 18 : Erwin Zelazny, Rémy Riou- Yoël Armougom, Djibril Diaw, Hugo Vandermersch, Jonathan Rivierez, Adama Mbengue, Younn Zahary, Anthony Weber - Jessy Deminguet, Anthony Gonçalves, Durel Avounou, Baisama Sankoh, Jessy Pi - Malik Tchokounté, Brice Tutu, Evens Joseph, Herman Moussaki.

AC Ajaccio - SM Caen à suivre en direct sur France Bleu. Rendez-vous dès 19h30 ce vendredi soir pour l'avant-match et retrouvez à la mi-temps l'interview d'Emmanuel Imorou.