Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Jonathan Beaulieu retrouve le Stade d'Ornano avec Chambly

Trois ans après ne pas avoir été conservé par son club formateur, Jonathan Beaulieu revient au Stade d'Ornano sous les couleurs de Chambly affronter le SM Caen. Le club de l'Oise a permis au jeune milieu de terrain de réaliser ce qu'il n'avait pas pu faire en Normandie : jouer en championnat pro.

FAce à Grenoble, Jonathan Beaulieu a joué le premier match de sa carrière en Ligue 2
FAce à Grenoble, Jonathan Beaulieu a joué le premier match de sa carrière en Ligue 2 © Maxppp - Dominique Touchart

Caen, France

En foulant la pelouse du Stade d'Ornano ce vendredi soir, Jonathan Beaulieu aura un petit pincement au cœur même si ce natif de Paris basculera vite en mode compétition au coup d'envoi.

"Faire son deuxième match de Ligue 2 au stade d'Ornano, là où j'ai en quelque sorte grandi, où j'ai fait mes classes en tant que footballeur et en tant qu'homme, ce n'est que du bonheur."

Jonathan Beaulieu a passé quatre années au centre de formation avant d'enchaîner trois saisons chez les pros du SM Caen en compagnie de Thomas Lémar ou de Raphaël Guerreiro avec qui il a gardé contact.

Mais à part des apparitions sur le banc et dix minutes en match de Coupe de la Ligue face à Auxerre en 2013, Jonathan Beaulieu ne foulera jamais les pelouses de Ligue 1 ou de Ligue 2 en championnat avec son club formateur. Et en 2016 il n'est pas conservé

"C'est dur moralement quand il y a des attentes sur vous. Et puis c'était à la base un rêve de gosse de jouer dans son club formateur dans un beau stade mais cela fait partie du jeu.

Je ne vais pas vous dire que je l'ai bien vécu sur le coup. Ça a été dur mais je pense que cela m'a servi. Cela me sert encore aujourd'hui. L'échec du SM Caen m'a permis d'être un nouveau joueur et un nouvel homme aujourd'hui."

Jonathan Beaulieu va rebondir d'abord à Granville avant de se faire repérer en huitième de finale de Coupe de France par Chambly en 2018. Deuxième de National la saison passée, le club de l'Oise lui permet aujourd'hui à 26 ans de jouer enfin en Ligue 2.

"Il y a eu une petite part de chance aussi parce que tout a marché à Chambly que ce soit de mon côté mais aussi du côté du groupe : un groupe super avec des joueurs qui s'entendent super bien et un collectif qui a pris tout de suite avec des résultats presque d'entrée. On va dire qu'il y a le travail mais il y a aussi une petite part de chance."