Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du SM Caen en Ligue 2

Olivier Pickeu, président du SM Caen : "Aujourd'hui le club vit au dessus de ses moyens"

Olivier Pickeu était ce lundi 12 octobre l'invité de 100% Stade Malherbe. Le président du SM Caen a expliqué qu'après avoir réduit la taille du groupe de joueurs pros, il va devoir également revoir le budget de fonctionnement du club de football normand.

Le président du SM Caen Olivier Pickeu était l'invité de 100% Stade Malherbe
Le président du SM Caen Olivier Pickeu était l'invité de 100% Stade Malherbe © Radio France - Olivier Duc

Olivier Pickeu a pris depuis sept semaines la présidence du SM Caen suite au changement d'actionnariat du club de football normand. L'une de ses premières missions est de faire en sorte que le Stade Malherbe ne perde plus d'argent.

Après avoir réduit le groupe de joueurs professionnels du SM Caen lors du mercato, Olivier Pickeu va devoir s'atteler à réduire la voilure des autres composantes du club de football normand (administratif, centre de formation etc..). C'est ce qu'il a expliqué lors de l'émission 100% Stade Malherbe ce lundi.

"Je dois y penser, confirme le président du SM Caen. Aujourd'hui, le club vit au dessus de ses moyens donc on doit restructurer. On doit réorganiser pour que nous puissions être dans les coûts d'un budget d'un club de Ligue 2, qui est la photographie du Stade Malherbe Caen actuellement.

Il y avait une première phase. C'était de stabiliser l'équipe première et de finir ce mercato le 5 octobre. C'était il y a quelques jours.

Et maintenant il faut imaginer les coûts de restructuration. Cela passe bien sûr par l'organigramme mais aussi par les dépenses occasionnées par le club.

Donc c'est le gros travail que je vais faire avec les équipes dans les jours qui viennent pour essayer de présenter quelque chose qui soit plus en adéquation avec le club qui doit continuer à vivre en Ligue 2 et retravailler, garder la compétence pour pouvoir imaginer demain - comme l'ambition de ce projet c'est de revenir en Ligue 1 - mais il y a une phase étape.

Je n'ai pas encore tous les tenants et aboutissants pour pouvoir vous donner les éléments. La première phase est passée sur la phase sportive. On passe à l'étage deux de la fusée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess