Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Souhaits du coach, situation du club.. la reprise du SM Caen en six points

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin

Le SM Caen a repris le chemin de l'entraînement ce lundi 22 juin à un peu plus de deux mois du début du championnat de Ligue 2. Au menu retrouvailles, distanciation, premières séances et de nombreux sujets en suspension.

Reprise par petits groupes
Reprise par petits groupes © Radio France - Olivier Duc

Trente-quatre joueurs étaient ce lundi 22 juin à la reprise de l'entraînement. L'attaquant Yacine Bammou, encore en prêt en Turquie arrivera le Ier juillet. Le gardien Erwin Zélazny, absent pour des raisons personnels, arrivera ce mercredi 24 juin.

La séance s'est déroulée sous les yeux du Président Fabrice Clément et du directeur sportif Yohan Eudeline.

La reprise pour les joueurs

"On a eu les discours du coach et du président pour clarifier un petit peu la situation de l'effectif, du club et de la façon dont se passera la suite, explique le défenseur Jonathan Rivierez. On a fait un petit peu le point et après place au travail.

On doit mettre des masques et s'entraîner par groupe de huit. C'est un peu différent. On a envie de tous se faire des câlins parce que cela faisait un moment qu'on ne s'était pas retrouvé entre joueurs. C'est ça le plus difficile. Après on se retrouve sur le terrain et on travaille."

Le contexte du club

Le SM Caen est toujours en discussion autour de son actionnariat et l'ouverture à un changement de gouvernance pour apporter plus de moyens.

"L'idéal sera le mieux, souligne le président Fabrice Clément qui espérait une finalisation d'ici la fin du mois de juin.  Cela nous permettra nous aussi d'activer un tas de chose, de bien préparer la reprise. Pour l'instant on s'adapte, on avance autant qu'on peut et le plus vite qu'on peut. 

Ce sont des sujets importants et cela nécessite du temps. On a toujours ce calendrier-là et si c'est plus tôt je suis preneur".

"J'attend juste de la clarté comme tout le monde, affirme de son côté le coach Pascal Dupraz. J'attends que l'on me dise non pas à quelle sauce on va être mangé et sans stigmatiser les attitudes des uns et des autres - parce que je ne sais pas exactement ce qui se passe - mais j'attends le dénouement tout simplement sur que pied danser."

Le programme de la préparation

"Les reprises sont toujours très agréables et très confortables, relève Pascal Dupraz. Encore plus celle-ci parce que cela nous laisse beaucoup de temps avant de se poser des questions quant à l'obtention de résultats. Là cela nous laisse neuf semaines. On va faire deux blocs de quatre semaines  avec une semaine de vacances en juillet puisqu'on leur donnera une semaine de répit après le premier bloc."

Les départs

"On a des jeunes joueurs qui sont formés au club et qui sont protégés par des contrats. On souhaite en prêter, détaille Yohan Eudeline le directeur sportif. Non pas parce qu'ils n'ont pas le niveau mais parce qu'ils ont besoin de temps et d'aller acquérir de l'expérience.

S'il y a une possibilité pour Thomas Callens d'être numéro un en National, on va l'accompagner. On a été clair avec lui et également pour Erwin (Zélazny). Il y a des joueurs qui sont susceptibles de partir dans les jours à venir et Thomas en fait partie.

C'est possible aussi que Jan (Repas) nous quitte dans les jours à venir.

Les souhaits du coach

"Je les ai exprimés auprès de mes dirigeants, relate  Pascal Dupraz. Je pense qu'il faut que l'on recrute six joueurs. Il faut que l'on soit mieux armé, plus équilibré. souvent on m'a posé la question "pourquoi vous n'attaquez pas sur les côtés" par exemple. Il n'y avait pas de joueurs concurrentiels par rapport à mes préceptes dans les couloirs offensifs sur ces postes-là. Il faut recruter pour nous donner toutes nos chances ou alors il ne faut pas faire avec moi."

"Vous avez remarqué qu'il nous manque des excentrés, complète Yohan Eudeline. C'est peut-être le poste le plus difficile parce que les joueurs sont rares. On regarde aussi pour un gardien. C'est un souhait avec Pascal Dupraz. On va faire en sorte de se renforcer sur ce poste-là

Le match

Le SM Caen jouera son dernier match de préparation le 15 août au Mans face au Mans "afin de préparer les matchs à l'extérieur." Il ne reste que le premier des six matchs amicaux à définir pour le 11 juillet prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu