Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen : Rui Almeida : "Le Mercato? On ne peut rien y faire"

Après le départ de Enzo Crivelli avant d'affronter Sochaux, le SM Caen s'est passé de son gardien Brice Samba contre Lorient. Le club de foot normand subit les soubresauts d'un Mercato qui ne prendra fin qu'à la 6eme journée de Ligue 2. Le coach caennais le déplore sans s'en servir comme excuse.

Pour le coach caennais Rui Almeida, la question du calendrier du Mercato est une réflexion pour le foot français, pas pour lui.
Pour le coach caennais Rui Almeida, la question du calendrier du Mercato est une réflexion pour le foot français, pas pour lui. © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Après le départ de l'attaquant Enzo Crivelli en Turquie avant la rencontre face à Sochaux (0-0), le SM Caen s'est passé Brice Samba pour affronter Lorient (1-2) ce lundi soir.

Le gardien caennais est resté dans les tribunes en raison des discussions autour de son possible transfert en Angleterre. Le club normand a également été approché pour son attaquant Casimir Ninga et son défenseur Jonathan Gradit.

Dans le même temps, les dirigeants caennais n'ont pas encore pu boucler l'achat d'un renfort offensif.

Le coach du SM Caen Rui Almeida ne peut que constater et subir cette période des transferts dont le calendrier empiète (trop?) largement sur la reprise du championnat de Ligue 2 sans pour autant se défausser sur les problèmes qu'elle soulève sur son effectif.

"On ne peut rien y faire. C'est une réflexion pour le foot français, pas pour moi, relève l'entraîneur portugais. Est-ce que faire durer le mercato jusqu'au deux septembre en France est intéressant ou non? Est-ce que c'est intéressant d'avoir une Ligue 2 qui commence deux semaines avant la Ligue 1?

C'est une question pour le football français. Pas pour moi. 

On peut avoir aussi une réflexion. De deux choses : ou le mercato ferme plus tôt, ou la reprise de la Ligue 2 est décalée de deux semaines aussi.

Parce qu'avoir une distance aussi importante entre les deux championnats, compte-tenu que les budgets de Ligue 1 sont minimum quatre-cinq fois au dessus de ceux de la Ligue 2, reste toujours difficile pour cela.

Mais j'accepte. C'est à nous de trouver la solution."