Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SM Caen - Hugo Vandermersch : "Ce qui m'importe le plus aujourd'hui, c'est la situation du club"

Blessé lors d'une séance d'entraînement à Deauville ce vendredi, Hugo Vandermersch sera opéré du genou ce mercredi. Le défenseur caennais a été touché par les nombreux messages de soutien qu'il a reçu et affirme que ce qui lui importe aujourd'hui le plus, c'est le maintien de son club.

Hugo Vandermersch sera opéré ce mercredi
Hugo Vandermersch sera opéré ce mercredi © Radio France - Olivier Duc

Hugo Vandermersch est venu aidé de béquilles suivre le début d'entraînement de ses équipiers du SM Caen. Le latéral droit caennais sera opéré du ligament croisé ce mercredi.

France Bleu : Hugo, comment allez-vous?

Hugo Vandermersch : Franchement, je peux dire que ça va. La blessure est survenue vendredi. J'ai eu énormément de messages et de soutien depuis. Cela m'a fait beaucoup de bien. J'ai eu ma famille ce week-end et franchement le moral va bien. Je m'attendais à pire mais franchement ça va.

C'est arrivé à la fin de l'entraînement. Je me suis fait mal tout seul sur un appui. Et malheureusement il s'agit d'une rupture du ligament croisé.

FB : Vous aviez déjà été opéré d'un genou mais ce n'est pas le même qui a cédé

HV : Non et ce n'est pas pareil. Ce n'est pas du tout la même blessure. Cela n'a rien à voir. Ce que j'ai eu il y a deux-trois mois était assez "tranquille" comme blessure (Hugo Vandermersch avait subi une arthroscopie du ménisque droit) par rapport à ce que j'ai là. Maintenant il faut faire avec. C'est arrivé. C'est comme ça. Il ne faut pas penser au passé, il faut se projeter sur l'avenir.

FB : C'est une blessure longue. Elle intervient au moment où vous étiez dans une bonne phase et dans un moment où le club joue son maintien

HV : C'est sûr. La situation du club m'importe plus que ma propre situation parce que la blessure en elle-même fait partie du foot. C'est sûr que cela fait mal quand ça tombe sur toi. Je ne la souhaite à personne.

Mais ce qui m'importe le plus aujourd'hui c'est la situation du club parce que moi, j'aurai le temps de revenir sur les terrains.

FB : Quelle va être la suite pour vous?

HV : Je vais être opéré mercredi et ensuite on verra pour les protocoles. Il y aura un suivi tout au long avec les kinés mais on verra. Ce sera un protocole sur du long terme. C'est une blessure qui va demander plusieurs mois d'arrêts.

On parle de six mois. Après tout dépendra de ma récupération mais il faudra bien faire les choses pour revenir tranquillement mais sûrement.

FB : Cette saison, vous étiez le quatrième joueur de l'effectif le plus utilisé?

HV : J'avais la chance d'enchaîner les matchs. J'avais dans ma tête l'idée de finir avec le plus de matchs possibles. Cela m'a coupé dans mon élan sur les trois dernier matchs. C'est comme ça mais comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas ce qui m'importe. Ce qui m'importe, c'est que le club se maintienne en Ligue 2, que les mecs fassent le taf et je serais content.

FB : On reproche souvent aux réseaux sociaux qu'ils n'apportent pas toujours les meilleures choses mais cette fois leur apport a été plutôt positif pour vous

HV : Oui franchement, je remercie les gens pour les messages que j'ai pu avoir depuis l'annonce de ma blessure. Cela fait chaud au cœur. Cela donne du baume au cœur et franchement cela m'aide. Même si, comme vous le dites, les réseaux sociaux ne sont pas toujours ce qu'il y a de bon à regarder, dans ce genre de période on voit qu'on est soutenu et cela fait tout autant plaisir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess