Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du SM Caen en Ligue 2

SM Caen - "il n'y a pas d'échappatoire", tout se jouera sur la dernière journée

Le SM Caen s'est incliné à Toulouse 3 à 0 lors de la 37e journée de Ligue 2. Faute d'avoir su transformer ses occasions puis faute de garder son sang-froid, le club de football caennais a été lourdement battu.

Fabrice Vandeputte après la rencontre face à Toulouse
Fabrice Vandeputte après la rencontre face à Toulouse © Radio France - Olivier Duc

Fabrice Vandeputte, entraîneur du SM Caen : C'est de la frustration par rapport à la première mi-temps et le pénalty repoussé sur le poteau. On a eu des occasions. On est tombé sur un gardien qui a tout arrêté. On a eu aussi pas mal de situations sur coups de pied arrêtés notamment les corners dans les vingt premières minutes. et on n'a pas su marquer ce but. Le tournant, c'est ce pénalty qu'on aurait pu transformer parce qu'il aurait remis les compteurs à Zéros.

C'est cruel parce qu'on prend le deuxième but juste après l'expulsion. Il y a eu des comportements qui peuvent s'expliquer par notre situation d'énervement et par la première mi-temps qu'on a faite. Ils ne sont pas excusables bien sûr mais on peut les comprendre.

Là c'est la dernière échéance (Face à Clermont) et il n'y a pas d'échappatoire. Autant cela fait cinq, six, sept matchs qu'on repousse. Là on arrive au bout du bout. Donc on va bien préparer ce match contre Clermont.

Patrice Garande, entraîneur de Toulouse : On s'est juste dit qu'il y avait des possibilités sur le plan mathématique. Si on bat Pau, tout se jouera sur la dernière journée pour la deuxième place.

Aujourd'hui on n'a pas assisté à un grand match. On a eu du mal à rentrer dans le match mais on a su être efficace. Aujourd'hui on n'est pas là pour être beau mais pour gagner des matchs. Il y a beaucoup de satisfaction dans le vestiaire et on se projette sur le prochain match face à Pau.

Je ne sais pas pourquoi ce club (le SM Caen) est dans cette situation. C'est une équipe qui a de la qualité et qui est capable de faire des belles choses. Après, ce n'est pas un club qui me laisse indifférent. Je sais ce que le club représente pour les Caennais. C'est un beau club. Ce qui lui arrive me touche.

Anthony Weber, défenseur du SM Caen : Encore une fois cela ressemble encore à nos dernières sorties. On arrive à se procurer des occasions et on arrive pas à les concrétiser et on est toujours à la merci de l'adversaire.

On fait une entame de  match plutôt correcte - une bonne demi-heure je dirai même - jusqu'à ce qu'on prenne le but.

Après on tient jusqu'à la mi temps. Sulli nous tient en vie et on repart avec de bonnes intentions. On obtient un pénalty sur le coup d'envoi qu'on n'arrive pas encore une fois à concrétiser.

C'est un peu dommage. Si on lâche on n'a rien à faire sur un terrain de foot. C'est comme cela. Pour l'instant on est dans le dur. On fait ce qu'il faut. On se procure je ne sais combien d'occasions ce soir. Dupé fait je ne sais pas combien d'arrêts. Malheureusement cela ne veut pas rentrer. eux sur des demi-occasions ça va au fond. C'est la différence entre une équipe qui galère dans le bas-fond du classement mais on n'est pas une équipe qui va lâcher. Il nous reste encore une dernière chance avec cette réception de Clermont samedi prochain. 

On a une semaine de travail. On est dans la peau du chasseur. A nous de faire le taff et au bout de 90mn on verra où on se trouvera.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess