Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du SM Caen en Ligue 2

D'une réception de Châteauroux à l'autre : le SM Caen de Pascal Dupraz désormais au point

Le SM Caen de Pascal Dupraz retrouve ce samedi sur sa route à d'Ornano Châteauroux, la première équipe que l'entraîneur caennais a affronté lors de sa prise de poste en octobre 2019. Les trente matchs de championnat écoulés depuis permettent de s'arrêter sur sa méthode et ses résultats.

L'entraîneur du SM Caen Pascal Dupraz après une séance d'entraînement
L'entraîneur du SM Caen Pascal Dupraz après une séance d'entraînement © Radio France - Olivier Duc

Après la victoire acquise au Havre samedi dernier,  Pascal Dupraz pouvait jeter un regard satisfait sur le chemin effectué depuis son arrivée même s'il est conscient que tout est encore loin d'être parfait.

"On (Lui et son staff) est arrivé en octobre (2019) au milieu d'une troupe qui était moribonde. Et puis on s'aperçoit que notre équipe, à défaut d'exprimer la quintessence de ses qualités - c'est ce que je pense au travers de l'entraînement - fait au moins déjà preuve de caractère."

Arrivé en octobre 2019 pour remplacer Rui Almeida, évincé quelques jours auparavant, l'entraîneur caennais avait effectivement récupéré une équipe en morceau (17e au classement avec 6 pts au bout de 9 journées soit une moyenne de 0,66 pt par rencontre). Il avait coaché pour la première fois sur le banc caennais au Stade d'Ornano face Châteauroux.

Une moyenne de points quasiment dans les clous

Au moment de retrouver à nouveau ce samedi les Castellroussins, trente matchs de championnat se sont écoulés  et les chiffres parlent d'eux-même.

L'équipe caennaise tourne à 1,6 pts par rencontre sur cette période de treize mois perturbée par le confinement. Et depuis le début de cette saison, son rythme de croisière avoisine celui d'une équipe candidate à la montée direct (1,81 pts par match).

Une méthode différente

Et pourtant l'ossature de l'équipe n'a pas changé à l'intersaison (Rémi Riou dans les buts, la charnière centrale Anthony Weber - Jonathan Rivierez, les latéraux Yoël Armougom, Steve Yago et Hugo Vandermersch, les milieux de terrain Jessy Deminguet, Jessy Pi ou Anthony Gonçalvès..). C'est bien la méthode qui a évolué.

"Pascal Dupraz a instauré des choses qu'on n'avait pas justement au départ quand c'était Rui Almeida qui était en place, relève le défenseur Anthony Weber.

Et puis le travail au quotidien est largement plus soutenu. C'est ce qu'il faut de toute façon et c'est ce qu'il fait aujourd'hui avec bien évidemment la préparation physique de huit semaines qu'on a eu. Je pense à nos Iron Man qu'on a pu faire avec les pompiers et des choses comme ça qui soudent un groupe. Aujourd'hui cela nous réussit bien."

Le groupe s'est aussi bonifié en fin de mercato et possède désormais l'un des bancs de Ligue 2 les plus redoutables offensivement (Arrivées de Yoann Court et Alexandre Mendy). 

Des jeunes lancés dans le grand bain de la Ligue 2

Mais Pascal Dupraz a également pioché dans la formation caennaise. La moitié du onze malherbiste victorieux au Havre en était issu à l'image de l'attaquant Nicholas Gioacchini passé en 13 mois de l'équipe réserve à l'équipe Nationale des Etats-Unis

"Quelque fois il suffit d'un regard attentif pour que la vie change, explique l'entraîneur caennais. Et sa vie a changé manifestement il y a un peu plus d'un an. C'était en octobre quand je suis arrivé. Bon je ne vais pas vous raconter à chaque fois la même histoire parce qu'autrement on va en oublier les onze autres* que j'ai fait démarrer et ceux que je ferai démarrer dans les semaines à venir." 

Le bilan d'étape à sept mois de la fin de son contrat est donc très bon mais Pascal Dupraz sait que cette saison sera longue et ne laisse pas le temps de savourer bien longtemps chaque obstacle victorieusement franchi.

* Joueurs lancés par Pascal Dupraz en championnat et/ou en Coupe : les gardiens Sulivan Péan et Thomas Callens, le défenseur Jason Ngouabi, les milieux de terrain Alexis Beka Beka, Godson Kyeremeh, Loup Hervieu, Johann Lepenant, les attaquants Zeidane Inoussa, Kelian Nsona, Andréas Hountondji et Nicholas Gioacchini

Retrouvez ici le Normandie Sports consacré à Pascal Dupraz

Choix de la station

À venir dansDanssecondess