Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du SM Caen en Ligue 2

Le SM Caen veut confirmer ses progrès face à Sochaux

Le SM Caen clôt l'année 2020 par la réception de Sochaux ce mardi à 20h lors de la 17e journée de Ligue 2. Les footballeurs caennais veulent aborder sérieusement la rencontre afin de confirmer leur victoire obtenue à Dunkerque (3-2) quatre jours plus tôt.

Pascal Dupraz lors de la conférence de Presse d'avant-match
Pascal Dupraz lors de la conférence de Presse d'avant-match © Radio France - Olivier Duc

Le SM Caen veut terminer l'année 2020 dans le sillage des équipes de tête sans pour autant se laisser aveugler par son objectif à l'heure de recevoir Sochaux.

"Nous avons 26 pts. Considérer qu'on pourrait en avoir 29 demain soir (mardi), c'est déjà commettre à mon sens une erreur prévient Pascal Dupraz. Ce n'est pas comme cela qu'il faut voir les choses. 

Il faut disputer le match que nous avons à disputer, le jouer tous ensemble, bien le jouer, être très consistant dans ce que nous allons proposer, avoir la vigilance de tous les instants par rapport à l'opposition et puis on verra la conséquence du match que nous allons faire demain."

La statistique

Sur les sept derniers matchs, le SM Caen a concédé six fois l'ouverture du Score. Si les partenaires d'Anthony Weber ont su réagir cinq fois sur six (une seule défaite au final à Pau), cette fâcheuse habitude n'est pas pour rien sur le ralentissement des Caennais en terme de collecte de points (12/21 lors des sept dernières journées).

"Je ne sais pas à quoi c'est dû, s'interroge le défenseur central malherbiste. Malheureusement des fois, ce sont des choses qui arrivent. Sur le but qu'on prend à Dunkerque (3-2), c'est un petit peu de malchance sur le coup. On défend plutôt bien et puis ça revient dans le pied du Dunkerquois qui rate sa frappe et ça fait poteau rentrant. Mais au delà de ça, c'est la réaction. On arrive à égaliser sur l'engagement. Mais c'est sûr que si on arrive à gommer ces petits buts en début de partie cela pourrait nous faciliter la tâche." 

La phrase : "Le jour où Nicholas Gioacchini sera vendu cela rapportera gros"

Auteur de son quatrième but en quatorze matchs, l'international américain de 20 ans a eu de nouveau droit aux éloges de son coach.

"C'est un garçon qui n'a pas terminé son apprentissage et sa progression mais qui est un vrai joueur professionnel aujourd'hui. Ce n'était pas le cas à ses débuts. Il avait d'énormes qualités bien sûr mais il avait quelques défauts récurrents : un manque de simplicité, mauvais choix des surfaces de contact dans le petit jeu. La tendance fâcheuse à perdre quelques ballons alors qu'on voulait s'appuyer sur lui par négligence mais aussi par jeunesse.

Aujourd'hui c'est un joueur beaucoup plus complet, qui ne rechigne pas. C'est un joueur dur, difficile à marquer, qui est toujours dans la fausse piste, qui est toujours en mouvement et qui a le sens du but.

Il progresse beaucoup mais il a 200% de progrès à faire.  C'est un garçon qui dans quelques années - mais je l'espère le plus tard possible pour moi - viendra contribuer à la bonne santé financière du club le jour où il sera vendu. Cela va rapporter gros. C'est comme le Loto."

L'effectif

Le défenseur Latéral Hugo Vandermersch et l'attaquant Alexandre Mendy sont de retour de suspension. Le Gardien Rémy Riou et le buteur Yacine Bammou sont insuffisamment prêt pour la réception de Sochaux. "Autrement, tous les garçons rentrés de Dunkerque sont aptes", précise Pascal Dupraz.

Groupe du SM Caen : Garissone Innocent, Sullivan Péan - Yoël Armougom, Jonathan Rivierez, Anthony Weber, Hugo Vandermersch - Jessy Deminguet, Aliou Traoré, Jessy Pi, Anthony Gonçalves, Alexis Beka Beka, Yoann Court, Caleb Zady-Séry, Prince Oniangué - Kelian Nsona, Nicholas Gioacchini, Alexandre Mendy et Benjamin Jeannot.

SM Caen - Sochaux à suivre en direct sur France Bleu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess