Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Malik Tchokounté : "Sur le terrain je ne lâche pas l'affaire"

Depuis quatre semaines, Malik Tchokounté retrouve un temps de jeu conséquent après avoir été pénalisé par des pépins physiques. Pénible pour les défenseurs adverses, relais précieux dos au but, l'attaquant du SM Caen n'est pas encore récompensé par ses statistiques brutes.

Malik Tchokounté (ici contre Clermont) pèse sur les défenses
Malik Tchokounté (ici contre Clermont) pèse sur les défenses © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

Malik Tchokounté pèse à nouveau dans le jeu du SM Caen. Sa rentrée face au Havre (1-1) a coïncidé la semaine dernière avec le net regain de forme de son équipe.

Le grand attaquant caennais (1m91) enchaîne à nouveau les matchs . Lors des trois dernières journées, Malik Tchokounté a joué autant qu'entre la fin août et la fin janvier.  

"Je me sens bien mieux physiquement. On a beaucoup travaillé avec le staff. Ils m'ont remis d'aplomb et je me sens prêt à aider l'équipe.

J'ai eu des petits pépins à répétition en début de saison et puis je suis resté quasiment un mois et demi sans jouer. 

Il fallait revenir physiquement pour prétendre à une place sur le terrain. Je retrouve du temps de jeu et le rythme revient. Je me sens prêt. Le coach sait qu'il peut faire appel à moi."

Je ne lâche pas l'affaire, je ne lâche pas le morceau, je n'abandonne pas. C'est ce qui fait que je suis toujours là et que je compte bien y rester.

Depuis son arrivée à Caen à l'été 2018, Malik Tchokounté ne possède pas des statistiques brutes flamboyantes (Un but et une passe décisive en 43 matchs de championnat) mais son engagement et son travaille de fond lui attirent la sympathie et la compréhension des supporters.

"Les gens aiment ma personnalité et ce que je fais sur le terrain même si c'est vrai qu'au niveau statistique, ce n'est pas glorieux. Je ne lâche pas l'affaire, je ne lâche pas le morceau, je n'abandonne pas. 

C'est ce qui fait que je suis toujours là et que je compte bien y rester. Surtout quand tu n'as pas de stats comme moi, tu te dois d'une manière ou d'une autre aider l'équipe. C'est ce que j'essaye à défaut d'avoir des meilleures stats.

J'ai lu ce que disait Karim Benzema, que le foot n'est pas la NBA. Ce n'est pas que les stats même s'il faut en avoir bien sûr.

Les gens se fixent aux statistiques, c'est aussi notre boulot. Il ne faut pas se mentir mais il ne faut pas s'en tenir qu'à ça. Il faut aussi bosser pour l'équipe.

J'ai lu ce que disait Karim Benzema, que le foot n'est pas la NBA. Ce n'est pas que les stats même s'il faut en avoir bien sûr." 

La semaine passée, Malik Tchokounté aurait pu ajouter un deuxième but à ses statistiques de la saison d'un magnifique retourné face au Havre. Il ne restera que virtuel en raison d'un pied haut sifflé contre l'attaquant caennais. Le geste n'était pourtant pas évident pour un joueur de son gabarit.

"Ce n'est pas facile (rire) mais après, je ne vais pas dire que c'est quelque chose que je travaille mais c'est instinctif. C'est ce que le jeu demandait à ce moment-là. J'ai tenté et malheureusement il n'a pas été accordé. J'espère qu'il le sera la prochaine fois.

J'en avais mis un similaire avec Dunkerque. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu