Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Souhaits de supporter des Verts (2/5) : pour Didier "un investisseur sans perdre son âme"

lundi 31 juillet 2017 à 18:41 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

Toute la semaine France Bleu fait le compte à rebours avant la reprise de la Ligue 1. Ce sera samedi pour l'ASSE avec la réception de l'OGC Nice au stade Geoffroy-Guichard. Et à chaque jour, un souhait. Aujourd'hui celui de Didier : un investisseur qui ne pervertisse pas les valeurs.

Un investisseur pourrait arriver au club d'ici la fin de l'année.
Un investisseur pourrait arriver au club d'ici la fin de l'année. © Maxppp - Maxppp

C'est une idée qui trotte dans la tête des supporters et des dirigeants depuis de nombreux mois : ouvrir raisonnablement le capital de l'ASSE pour retrouver la cour des grands. Avec son organisation salariale et sa prudence sur les marchés : Saint-Étienne fait figure de club bien géré mais trop peu agressif pour espérer un jour s'élever à la hauteur des clubs qui ont osé passer sous pavillon étranger. Bernard Caiazzo et Roland Romeyer ont d'ailleurs souvent révélé qu'ils repoussent des offres de reprises plus ou moins farfelues. Aujourd'hui une banque est mandaté pour trouver un investisseur minoritaire qui apporterait 20 à 25 millions d'euros et permettrait au club de franchir un cap.

Didier est supporter des Verts depuis 40 ans, installé désormais à Chambéry. Il est convaincu qu'il faut chercher un investisseur "mais il faut qu'il ait la bonne mentalité pour que le club reste attaché à ses racines, un club de foot et de cœur". Pour Didier le problème sera sans doute toujours l'image du club et de la ville car _"même avec un investisseur, il n'y a pas beaucoup de grands joueurs qui voudront venir à Saint-Étienne. Des bons joueurs oui. Mais pas des grands joueurs". Pour ce supporter passionné, le garde fou sera toujours Roland Romeyer, le président du Directoire : "Il vit pour son club. Si ce président partait, il n'y aurait plus l'âme. C'est un club qui a une âme. Et quand on en a une, on la garde. On ne peut pas la vendre au diable pour avoir une meilleure équipe".

Le magot en mode western, pas forcément la bonne solution pour Didier