Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Souvenez-vous de votre été 1998

"Souvenez-vous de votre été 98" : Pays-Bas-Mexique, l'autre match de fête à Saint-Étienne

vendredi 1 juin 2018 à 10:52 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le 25 juin, ce sont des hollandais favoris qui affrontent le Mexique. Les Mexicains arrachent finalement un spectaculaire match nul dans le Chaudron. Un match marqué par une fête inoubliable en ville, et par une parfaite entente entre les supporters de deux camps.

Pays-Bas-Mexique, le 25 juin 1998 à Geoffroy-Guichard (2-2)
Pays-Bas-Mexique, le 25 juin 1998 à Geoffroy-Guichard (2-2) © Maxppp -

Saint-Étienne, France

Pays-Bas Mexique, c'est l'un des chocs de ces derniers matchs de poules, un choc des cultures et des couleurs aussi en plein coeur de Saint-Étienne. Quelques jours plus tôt, les supporters écossais en kilt ont pourtant placé la barre très haut. On pense le gros moment festif de cette Coupe du Monde à Saint-Étienne passé. Il n'en est rien. Les Hollandais aiment aussi la bière, et les Mexicains savent faire le fête.

L'édition de La Tribune Le Progrès du 26 juin 2018 - Aucun(e)
L'édition de La Tribune Le Progrès du 26 juin 2018

La fête entre deux communautés

Ils sont donc des milliers à chanter et à boire place Jean Jaurès. Le orange et le vert - celui des mexicains pas des stéphanois - les deux couleurs se mélangent. Les Hollandais échangent leurs chapeaux de carottes contre des sombreros. Les supporters adverses posent ensemble pour la photo. Le lendemain le Progrès titre : "Revenez quand vous voulez", et raconte cette excellente ambiance.

" Les Hollandais avaient apporté un colorant orange, qu'ils ont mis dans le grand bassin circulaire de l'hôtel de ville. La fontaine et le jet d'eau sont restés oranges pendant toute la Coupe du Monde. Le maire avait demandé à ce qu'on ne change pas l'eau !" (Yvette Granger, journaliste au Progrès)

Et pourtant ce jour-là, il pleut place Jean Jaurès. 

Edwin Van der Sar, le gardien hollandais, avec un sombrero à Geoffroy-Guichard - Maxppp
Edwin Van der Sar, le gardien hollandais, avec un sombrero à Geoffroy-Guichard © Maxppp -

Le match : les Mexicains font enfin le spectacle dans le Chaudron en deuxième mi-temps

Souvenez vous du match Pays-Bas Mexique avec Julien Corbière

Le match est marqué par les acrobaties d'un supporter mexicain qui parvient à escalader la charpente métallique de la tribune Charles Parret. Elias de Sousa Aguiar sera jugé le lendemain en comparution immédiate mais surtout, il manque une bonne partie du spectacle. A la mi-temps, les hollandais semblent bien avoir plié le match avec des buts de Cocu (4') et de Boer (19'). Mais Geoffroy-Guichard vit alors enfin un vrai match de Coupe du Monde.

En deuxième période, les Mexicains reviennent au score (Pelaez, 75') avant d'égaliser à la 90ème minute. But du "Matador" de l'époque, Luis Hernandez. Le Mexique et les Pays-Bas sont qualifiés pour les huitièmes. Les Mexicains seront éliminés par l'Allemagne. Les néerlandais iront en demi-finale et seront battus par le Brésil.