Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Souvenez-vous de votre été 1998

"Souvenez-vous de votre été 98" : vague de kilts sur Saint-Étienne le 23 juin 1998 pour le match Maroc-Écosse

jeudi 31 mai 2018 à 15:07 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le 23 juin 1998, les écossais envahissent les rues, les places et les bars du centre-ville de Saint-Étienne pour le match Écosse-Maroc à Geoffroy-Guichard. Au total 8000 supporters ont fait le déplacement. L'ambiance est à son comble.

8000 supporters ont fait le déplacement à Saint-Etienne
8000 supporters ont fait le déplacement à Saint-Etienne © Maxppp -

Saint-Étienne, France

« Sainté fait kilt » titre le journal Le progrès le 24 juin 1998 au lendemain du match Maroc-Écosse. C'est l'une des dernières rencontres de la phase de poules pour accéder aux huitièmes de finale et elle se joue à Geoffroy-Guichard. Pour l'occasion 8 000 supporters sont venus d'Ecosse pour assister au match dont 3 000 personnes sans billets.

Vêtus de leurs kilts, les Écossais ont mis l'ambiance à Geoffroy Guichard et dans les rues stéphanoises.  - Maxppp
Vêtus de leurs kilts, les Écossais ont mis l'ambiance à Geoffroy Guichard et dans les rues stéphanoises. © Maxppp -

Saint-Etienne en Ecosse

"Il faudra ajouter à la liste des villes d'Écosse le nom de Saint-Étienne" ajoute Le Progrès au lendemain du match.  C'est bien simple, la ville entière est devenue écossaise ce jour là.  La place Jean Jaurès, l'Hôtel de Ville mais aussi les bars sont envahis par les kilts, les carreaux et les maillots bleus et blancs. 

A Saint-Étienne tout le monde s'en souvient. " Les écossais c'était les meilleurs ! Ça buvait beaucoup, ils étaient sympathiques, ils sont venus faire la fête tout juste s'ils ne tombaient pas le vêtement et ils étaient tout nus dessous" explique un commerçant de la place Jean Jaurès le sourire aux lèvres. Les supporters se baignent dans les fontaines bières à la main. "Ils avaient des chants avec la cornemuse ça faisait chaud au cœur c'était émouvant" se rappelle un stéphanois présent sur la place ce soir là. 

Entre supporters écossais et marocains l'ambiance est quasi fraternelle.  Les mains se serrent, les maillots et les drapeaux s'échangent.   

L'équipe du Maroc dans tous ses états

Pour atteindre les huitièmes de finales, les marocains ont besoin de gagner contre l’Écosse mais pas seulement.  Ils espèrent dans le même temps une victoire à priori logique du Brésil sur la Norvège qui les devance d’un point au classement. 

Le Maroc s'impose 3-0 face à l'Ecosse - Maxppp
Le Maroc s'impose 3-0 face à l'Ecosse © Maxppp -

Les Marocains, dirigés par le français Henri Michel, ouvrent le score par Bassir et doublent la mise par Hadda. Mais coup du sort, les Brésiliens qui menaient face à la Norvège se font rattraper dans les dernières minutes. Une égalisation à la 83e puis un penalty à la 88e. Ce dernier fait de jeu suscitera la polémique puisque malgré sa victoire face à l'écosse (3-0), le Maroc est éliminé de la compétition. Plus tard, une caméra de la télévision suédoise placée derrière le but prouvera qu'il y avait bien penalty en faveur des Norvégiens ce soir là.

C'est la fin d'un rêve pour les Lions de l'Atlas. Sur la pelouse de Geoffroy-Guichard , l’ancien milieu offensif de Nancy, Mustapha Hadji, est en pleure.