Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Souvenez-vous de votre été 1998

"Souvenez vous de votre été 98" : ouverture de la Coupe du monde à Saint-Étienne, début mitigé devant l'écran-géant

lundi 21 mai 2018 à 16:39 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le 10 juin 1998, la Coupe du monde 98 s'ouvre sur le match Brésil-Ecosse. La ville de Saint-Etienne a installé pour la première fois un écran géant sur la place Jean Jaurès. Malheureusement, la météo n'est pas au rendez-vous. Petit à petit, le public se rassemble dans une folle ambiance.

L'article du journal La Tribune Le Pogrès, au lendemain du premier match le 11 juin 2018
L'article du journal La Tribune Le Pogrès, au lendemain du premier match le 11 juin 2018 - La Tribune Le Progrès

Saint-Étienne, France

C'est l’événement de l'été en France. La coupe du monde s'ouvre le 10 juin au Stade de France de manière spectaculaire. La pelouse s'est transformée en un jardin magique avec des performeurs acrobatiques et des structures gonflables. A Saint-Etienne, la ville accueille six matchs à Geoffroy Guichard. Pour l'occasion, un écran géant a été installé sur la place Jean Jaurès baptisée "Marengo Square".

A Saint-Étienne, un début timide, sans Thierry et Jean-Mimi...

La cérémonie est diffusée en direct mais les Stéphanois boudent la place. Seulement 200 personnes se sont réunies. Moustapha tient un kiosque sur la place Jean Jaurès depuis 25 ans et il se souvient de la météo.  "Les cinq premiers jours ont très mal commencé, il y avait beaucoup de pluie." Il ajoute :" en plus la place était en plein travaux, c'était plein de boue."

Dès 17 heures le soleil réapparaît mais problème : aucun son ne sort de l'écran pourtant d'excellente définition. La ville a pu négocier les droits à l'image mais non pas aux sons selon l'article du journal Le Progrès ce jour là.  Il faudra donc se passer des commentaires de Jean-Michel Larqué et de Thierry Roland. 

La place Jean Jaurès : petit à petit un carrefour de rencontres 

En France, c'est la première fois qu'un tel dispositif est mis en place, les écrans fleurissent un peu partout. Et petit à petit, les Stéphanois se prennent au jeu. La place Jean Jaurès devient un point de ralliement pour tous ceux qui n'avaient pas les moyens d'aller au stade. 

"Les places étaient assez chères " explique Angy Louatah reporter et commentateur des Verts sur France Bleu Saint-Etienne Loire. Lors de l'été 98, il  avait 6 ans. "Je me souviens de l'ambiance comme un moment de partage avec des étrangers qu'on n'avait pas l'habitude de voir dans notre ville, c'était incroyable" décrit Angy. Au total, il sont 8 000 à faire le déplacement d'Écosse pour supporter leur équipe et ils ont marqué l'histoire de la place Jean Jaurès. 

Le Brésil s'est imposé 2-1 face à l'Ecosse - AFP
Le Brésil s'est imposé 2-1 face à l'Ecosse © AFP -

Les écrans géants seront finalement incontournables, la place Jean Jaurès accueillera même 30 000 personnes le jour de la finale France-Brésil.