Football

Souvenirs d’anthologie : Caen-Lorient 1977

Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) vendredi 12 août 2016 à 6:00

La joie à Venoix après le succès décisif contre Lorient
La joie à Venoix après le succès décisif contre Lorient

Pour cette nouvelle saison de Ligue 1, France Bleu Normandie vous propose une nouvelle rubrique : Une affiche - une histoire. Pour évoquer un match du passé. Caen et Lorient s’affrontent ce samedi. 39 ans après un match inoubliable entre ces deux équipes !

Ce Caen-Lorient pour inaugurer le championnat 2016/2016 est le 20e de l’histoire entre ces deux clubs en L1 ou L2. Et les Malherbistes ont souvent du mal à s’imposer contre les Merlus : seulement 8 victoires à d’Ornano ou à Venoix. Mais l’un de ses succès a laissé un souvenir inoubliable : celui du 28 mai 1977.

Cette année-là le Stade Malherbe doit sauver sa peau en 2e division lors de l'ultime journée. Et c'est une véritable finale qui se profile puisque l'adversaire, Lorient, est exactement dans la même situation ! Et environ 5 000 spectateurs (contre 2 000 en temps normal !) vont se presser à Venoix. Alain Douville, gardien de but à l'époque, se souviens de la tension dans le Stade.

On ne disait rien dans le vestiaire. Le Stade c'était l'arène ! L'impression d'une mise à mort du perdant !

Interview Alain Douville

L'histoire a retenu la victoire 2-1 du Stade Malherbe. Un tour d'honneur des joueurs et l'émotion pour saluer le départ de Bosko Antic, l'international yougoslave qui a illuminé le jeu caennais pendant deux saisons (28 buts en 49 matchs)

Alain Douville, gardien de but du Stade Malherbe en 1977 - Radio France
Alain Douville, gardien de but du Stade Malherbe en 1977 © Radio France - Didier Charpin

A la mi-temps de Caen-Lorient samedi soir, ne manquez pas le long reportage sur ce match du 28 mai 1977. Et les confidences d'Alain Douville sur le football de l'époque. Il était alors un joueur amateur, obligé de jongler avec son emploi du temps de professeur de sport au lycée Malherbe.