Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Brestois : une tenace impression de gâchis

-
Par , France Bleu Breizh Izel

France Bleu Breizh Izel fait le bilan foot 2014/2015 en Basse-Bretagne. Le Stade Brestois a terminé 6e de Ligue 2, s'est hissé en quart de finale de Coupe de France

Alex Dupont
Alex Dupont

La saison en 5 matches **

08/11/15. 15e journée L2. Valenciennes – Brest : 0-1

Dans le Nord, le Stade Brestois consolide sa place de leader de Ligue 2, conquise la semaine précédente.

L’équipe se caractérise surtout par sa solidité défensive, elle n’a pris que 5 buts en 14 matches. Thébaux est impérial dans les buts. Traoré s’impose, dans l’axe, comme un patron. A droite, Bélaud, arrivé de Luzenac, est une bonne surprise. Mais l’équipe est aussi capable de coups offensifs. Alexandre Alphonse a déjà marqué six fois, Bruno Grougi est à trois buts et deux passes décisives.

Dans la foulée de sa très bonne deuxième moitié de la saison précédente, Brest s’affiche comme un outsider.

 

10/01/15. 19e journée L2. Troyes – Brest : 1-0

C’est la dernière journée de la phase aller, et le Stade Brestois est toujours dans le coup. Sa série de douze matchs sans défaite s’est terminée quinze jours plus tôt à Dijon (0-1), par un but contre son camp à la dernière minute.

Brest est 3e avant de se rendre chez le leader, qui n’est après tout que deux points devant.

Falette marque contre son camp à la 19e. Moimbé et Falette recevront deux cartons rouges directs en deuxième période. Le Stade aura ensuite l'occasion de revenir, mais sans réussir à marquer.

Cette troisième place donne de l’ambition aux Brestois qui visent ouvertement la montée en Ligue 1. On ne le sait pas encore, mais Brest terminera la saison à 21 points de Troyes.

 

09/02/15. 23e journée L2. Nancy – Brest : 2-1

Bryan Pelé a rejoint le Stade Brestois en provenance du FC Lorient
Bryan Pelé a rejoint le Stade Brestois en provenance du FC Lorient © Radio France - Thomas Lavaud

Comme attendu, le Stade Brestois a été actif sur le marché des transferts. Quatre joueurs offensifs renforcent l’équipe : l’attaquant Courtet est prêté par Reims, l’ailier Pelé arrive de Lorient et Adnane vient de Tours. Enfin, Hamdi arrive en provenance de Clermont.

Alex Dupont est satisfait. Alors qu’il évoluait jusque là en 4-4-2, avec milieu à plat ou en losange, il évoque la possiblité d’un 4-3-3.

En revanche, pas de recrue défensive.

A Nancy, Brest ouvre très vite le score grâce à Courtet bien servi par Pelé. Mais craque deux fois en un quart d’heure en seconde période. Cette défaite démontre que rien ne sera évident pour l’équipe.

 

05/03/15. ¼ finale Coupe de France. Brest – Auxerre : 0-0 (2-4 aux tirs aux buts)

Alexandre Alphonse, meilleur buteur du Stade Brestois avec 6 buts
Alexandre Alphonse, meilleur buteur du Stade Brestois avec 6 buts © Radio France - Thomas Lavaud

Des doutes assaillent le Stade Brestois en championnat. La qualité de jeu n’est plus la même, l’équipe a toujours autant de mal à marquer des buts, la défense n’est plus aussi impériale qu’auparavant, et les blessures sont nombreuses (Alphonse, Samassa, Cuvillier, etc.). Mais la course à la montée a du mal à trouver son rythme, et le Stade Brestois est toujours en course.

Ce mardi soir, le club vit son premier quart de finale de Coupe de France depuis 1983. La déception est à la hauteur des espoirs, Brest livre un non match de plus. Et perd l’occasion de retrouver le voisin Guingampais en demi-finale. Quelque chose se casse avec le public.

 

08/05/15. 36e journée L2. AC Ajaccio – Brest : 2-1

A force de perdre du terrain semaine après semaine, Brest perd tout espoir de montée après une nouvelle défaite sur la pelouse d’Ajaccio, qui restait sur quatre défaites consécutives.

Encore une fois, le match est très décevant. La défense n’y est pas et prend deux buts dans la première demi-heure. Et l’attaque ne sera dangereuse que dix minutes durant le match. Une mauvaise habitude : Brest a rarement réussi un match complet.

Après le match, Alex Dupont pointe la fragilité morale de son équipe, et déclare qu’elle n’était pas prête pour monter.

Le jeudi suivant, une vingtaine de supporters perturberont un entraînement et scanderont des slogans demandant sa démission.

Foot Brest ENRO

Foot Brest SON

Epilogue

Plus on vise haut, plus on tombe de haut ! Ce Stade Brestois avait tout pour monter en Ligue 1, notamment l’un des tous meilleurs effectifs du championnat.

Malgré d’évidents renforts durant le mercato d’hiver, jamais Brest n’a affiché la qualité de jeu et l’efficacité offensive nécessaires, en deuxième partie de saison, pour être le troisième club que cette Ligue 2 a eu tant de mal à trouver. Et l’équipe n’a que trop rarement montré ses qualités d’engagement, qui aurait pu limiter les effets d’un jeu collectif beaucoup trop moyen. A la décharge de l’équipe, elle a souvent été handicapée par des blessures aussi nombreuses que longues.

Se sont aussi ajouté quelques exercices de communication hasardeux de la direction. Et le sentiment de malaise à grandi au sein du public de Francis-Le Blé, qui ne demandait qu’à s’enflammer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess