Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade de Reims - Nîmes Olympique, le debrief

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Retour sur le match nul du Stade de Reims face à Nîmes (1-1) avec le top, le flop, le résumé vidéo, votre homme du match et les notes.

L’attaquant rémois Pablo Chavarria à la lutte avec le Nîmois Fethi Harek.
L’attaquant rémois Pablo Chavarria à la lutte avec le Nîmois Fethi Harek. © Maxppp - maxppp
-

Le retour de Grégoire AMIOT

Grégoire Amiot reprend de la tête et marque le seul but rémois du match face à Nîmes.
Grégoire Amiot reprend de la tête et marque le seul but rémois du match face à Nîmes. © Maxppp - maxppp

Il avait disparu des radars après le long intérim assuré à la fin de l 'année dernière après la blessure de Julian Jeanvier. Un intérim plutôt bien assuré et assumé en défense centrale. Face à Nîmes, il est revenu positionné à gauche de la défense et a réalisé un match intéressant même s'il a été parfois en difficulté. Mais il n'a jamais lâché et surtout a marqué un but de la tête, comme le faisait Julian Jeanvier lors de la phase aller. Son état d'esprit et cet envie sur le terrain sont a signalé, il doit clairement être dans le noyau de joueurs autour duquel il va désormais falloir s'appuyer pour reconstruire.

-

La sortie difficile des joueurs à l'issue de la rencontre

A l'issue de la rencontre, la sécurité des joueurs a du être assurée à la sortie du Stade Delaune.
A l'issue de la rencontre, la sécurité des joueurs a du être assurée à la sortie du Stade Delaune. - Alexandre Audabram

Des stadiers, un cordon de sécurité, des CRS et des policiers en civil... Le dispositif était certainement démesuré pour canaliser le groupe de supporters qui souhaitait faire part de son mécontentement, mais les images étaient triste à voir. Une nouvelle illustration du chaos qui entoure le club après l’échec de cette saison. A noter qu'il n'y a eu aucun incident à déplorer.

-
-

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

-
-
-

Edouard Mendy a touché très peu de ballons et a plutôt bien négocié ses interventions. Il a eu une parade des deux poings a effectuer en début de deuxième période. Sur le but, il n'a en revanche pas su s'imposer. Il est vrai que le coup franc est très bien tiré et qu'il est difficile de sortir mais un gardien doit être maître dans ses 5,50 mètres ce qu'il n'a pas fait sur ce but.

-

Il a eu un peu de déchet dans son jeu, avec des pertes de balle qui auraient pu être préjudiciables, mais globalement, Romain Métanire a fait un match solide, avec beaucoup de combativité et d'abnégation. Il n'a pas ménagé ses efforts et a essayé d'apporter le danger offensivement.

-

Match sans éclat du défenseur central rémois qui semble à bout de souffle physiquement et psychologiquement. Il a fait le minimum syndical sans plus, avec une lassitude qu'il a du mal à cacher, comme sa sortie de la pelouse à la fin du match où il semblait agacé. Le traumatisme des cinq buts encaissés à Laval et des derniers mauvais résultats ne semblent pas digérer.

-

Comme Julian Jeanvier, Anthony Weber a fait un match propre, et combatif. Mais ce qui a sauté aux yeux, ce sont ses attitudes. Le capitaine rémois semblait lui aussi encore marqué par la débacle à Laval et il avait du mal à le cacher. Il était très concentré mais un peu usé psychologiquement. Il ne triche pas sur le terrain, mais plus l'on va s'approcher la fin de saison, plus il aura peut-être la tête ailleurs car à l'évidence, Anthony Weber - en fin de contrat - est probablement en train de disputer ses derniers matches sous les couleurs rémoises...

-

Grégoire Amiot a marqué un but important, son premier sous les couleurs rémoises. Il est allé faire parler son jeu de tête dans la surface de réparation sur un coup-franc. Dans le jeu, il a montré du déchet technique qu'il va falloir corriger pour passer un cap même si ce dechet, ces pertes de balle, n'ont pas porté préjudice à l'équipe. Grégoire Amiot est un joueur qui peut compter dans l'avenir du club.

-

Il a pris le leadership dans l'équipe. C'est lui qui a "harangué" les troupes, a motivé tout le monde. Et il a montré l'exemple car si lui aussi a eu du déchet, il s'est appliqué à gagner beaucoup de duels, à couper des trajectoires et à tenter de relancer avec Antoine Devaux à ses côtés. Son match est de bonne tenue et il apparaît être l'un de ceux à qui il reste encore un peu de fraîcheur mentale pour finir la saison.

-

On a beau apprécier le jeu de conservation, la solidité de Pablio Chavarria dans le défi physique, mais il n'arrive pas à finir les actions et cela commence à peser dans le bilan final. Il a eu des situations très franches face au but qu'il a mal négocié à chaque fois. De la maladresse dans le dernier geste que le meilleur buteur rémois n'arrive pas à corriger.

-

Il a apporté sa technique en milieu de terrain en essayant de prendre le jeu à son compte. Il a été solide même si lui aussi a fait quelques frayeurs avec des pertes de balles dans l'axe qui auraient pu être dangereuses.

-

En manque de rythme, Hugo Rodriguez s'est battu dans son registre. Mais il a beaucoup couru dans le vide et n'a pas eu de bons ballons à négocier. Le match était très compliqué pour lui avec de longues courses pour compenser les pertes de balles et tenter de rivaliser par les accélérations des Nîmois. Il a d'ailleurs eu des crampes avant d'être remplacé par Aly NDOM à la 73e minute.

-

Passeur décisif, Diego a eu beaucoup de mal a se défaire de Sofiane Alakouch, le jeune espoir nîmois de 18 ans qui s'est installé comme titulaire à Nîmes, et qui fait très mal à ses adversaires. Diego a très vite été averti et a été à la limite de l'exclusion dans ce match. Remplacé par Grégory BERTHIER à la 85e minute.

-

Il a beaucoup pesé physiquement sur la défense nîmoise, a tenté beaucoup de chose et a eu cette très belle occasion en prenant un espace dans la profondeur et en éliminant le gardien. Il a du déplorer le retour d'Anthony Briançon qui lui a empêché de marquer un 2e but qui aurait été certainement décisif. Remplacé par Rémi OUDIN à la 77e minute.

-
-
-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess