Football

Stade de Reims - RC Lens, le debrief

Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne dimanche 19 mars 2017 à 10:34

Les Rémois n'ont pas réussi à surclasser cette équipe lensoise.
Les Rémois n'ont pas réussi à surclasser cette équipe lensoise. © Maxppp - maxppp

Retour sur le match perdu par les Rémois (0-2) lors de la 30e journée de Ligue 2 avec le top, le flop, les notes, votre homme du match. Tout ce qu'il faut retenir après cette rencontre.

  - Aucun(e)
-

L'ambiance mais surtout les ULTREM...

Les Ultrems ont été au rendez-vous pour répondre au public lensois. - Radio France
Les Ultrems ont été au rendez-vous pour répondre au public lensois. © Radio France - Alexandre Audabram

On a beaucoup parlé des Lensois, nombreux et fidèles, qui se sont fait entendre pendant cette rencontre. On a aussi beaucoup insisté sur le fait que même nombreux, le public rémois était plutôt endormi et ne s'est pas fait entendre même s'il est vrai que le scénario du match ne s'y prêtait pas vraiment. Mais on n'a pas assez parlé des Ultrems au comportement exemplaire depuis le début de la saison. Le groupe de supporters rémois ne cesse d'encourager et face à Lens, ils ont assuré l'animation avec un très beau tifo déployé dans la tribune Jonquet. Tôt le matin, un groupe était venu dans les tribunes pour l’installer. Une grosse implication qui mérite d'être saluée.

  - Aucun(e)
-

L'attitude d'Habib Habibou

Habib Habibou ici à la lutte avec Jaba Kankava. - Maxppp
Habib Habibou ici à la lutte avec Jaba Kankava. © Maxppp - maxppp

Habib Habibou n'a cessé de truquer le jeu, de s'adresser aux joueurs, de chambrer et de donner des coups pas souvent très fair-play. Bref, hier, il n'a pas eu une attitude à l'image de celle entretenue par le RC Lens et ses supporters ce qui a irrité le banc rémois. A l'issue de la rencontre, Michel Der Zakarian et une partie du staff sont allés vers le banc lensois pour en venir aux mains avec le joueur. Selon le président Jean-Pierre Caillot, Habibou a insulté l'entraîneur rémois en le traitant de "Fils de pute"... Le joueur ne s'est pas exprimé en quittant très vite les vestiaires. Le club lensois a calmé le jeu avec classe et dignité en ne confirmant pas les propos de son joueur, en les déplorant s'ils sont vrais et en s'excusant. Michel Der Zakarian lui, n'a pas voulu en rajouter. Quant à l'entraîneur lensois Alain Casanova, il a non seulement repris son joueur et a aussi calmé les choses en conférence de presse. Tout cela est aussi dû à la frustration accumulée après la défaite.

   - Aucun(e)
-

   - Aucun(e)
-

   - Aucun(e)
-

  - Aucun(e)
-

   - Aucun(e)
-

Très peu sollicité, il n'a pas été décisif sur les deux tirs cadrés lensois qui ont emmené les deux buts. Sur le premier, cela est compliqué d'intervenir. Sur le deuxième, il perd son duel avec Zoubir qui est pourtant en fin de course après avoir remonté seul toute la moitié de terrain rémoise. Difficile pour autant d'incriminer le gardien rémois car les deux situations qui emmènent les buts, doivent être annihilées bien plus tôt et n'auraient pas du exister.

   - Aucun(e)
-

Son début de match a été compliqué. Il a eu beaucoup de mal à se mettre en route même si en première période, le jeu a penché à gauche ce qui ne lui a pas permis d'avoir la même activité qu'il a eu sur les derniers matches. Il a été aussi peu présent dans le jeu même si on ne peut pas lui reprocher non plus d’erreurs notables.

   - Aucun(e)
-

Il a marqué contre son camp sur ce centre fort devant le but qu'il a coupé devant son gardien. Cette situation a semblé le perturber car sur l'action suivante, il a rendu un ballon à l'adversaire qui aurait pu emmener très vite une deuxième but. A l'image de l'ensemble de la défense rémoise, il a été plus bousculé que d’habitude. Il a eu une balle d'égalisation seul face au but vide qu'il n'a pas su négocier.

   - Aucun(e)
-

Un match très compliqué pour le capitaine rémois, souvent bousculé lui aussi à l'image du deuxième but où il subit un très jolie grand pont de Zoubir qui va inscrire le but dans son duel avec Carrasso. Il n'a pas eu le même rendement même s'il est resté solide dans la plupart de ses interventions.

  - Aucun(e)
-

Du bon et du moins bon. Son entame de match et sa première mi-temps sont bonnes, il est le seul latéral a avoir pesé sur le jeu et à intervenir avec beaucoup d'autorité et de justesse dans les phases défensive. Malheureusement, il est fautif sur le deuxième but en perdant le ballon très haut et en initiant la chevauché folle de Zoubir même si le joueur lensois aurait du être contré dans la continuité de l'action.

  - Aucun(e)
-

L'erreur serait de le comparer à Antoine Devaux car les deux hommes n'ont pas du tout le même jeu. Mais dans son style, on ne peut pas reprocher à Danilson Da Cruz un manque d'implication et de volonté de récupérer le ballon. Si l'association avec Jaba Kankava fonctionne moins, Da Cruz n'a pas démérité en première mi-temps avant d'être un peu plus en difficulté en seconde. Remplacé par Aly Ndom à la 62e minute.

  - Aucun(e)
-

Jaba Kankava ne pourra pas faire tout, tout seul. Orphelin d'Antoine Devaux, il a quand même eu son rendement habituel en mettant beaucoup de rythme au milieu de terrain. Même s'il est apparu que face à une équipe de Ligue 2 de niveau supérieur, il est plus en difficulté. Sur le premier but, il regarde Habibou centrer sans réaction ce qui n'est pas sans conséquence.

  - Aucun(e)
-

Il a été l'un des seuls a tenter de mettre du rythme, à combiner, à dédoubler et a essayer de créer le danger devant le but. Globalement, les Rémois ont eu du mal à s'approcher de la surface de réparation lensoise, lui a tenté de percuter, mais sans réussite. Remplacé par Rémi Oudin à la 73e minute.

  - Aucun(e)
-

Ses coups de pieds arrêtés ont été globalement bien tirés, mais la défense athlétique du RC Lens n'a pas forcement permis de le sentir car s'ils ont été bien tirés, ils n'ont jamais été dangereux. Diego a une part de responsabilité sur le premier but en laissant Habibou centrer sans lui mettre la pression, ce qui est à l'origine de ce but. Il est trop spectateur sur cette action. Remplacé par Grégory Berthier à la 73e minute.

  - Aucun(e)
-

Il a les moyens de changer le cours de cette rencontre. En gagnant son duel en face à face avec Nicolas Douchez en première période, le Rémois aurait permis à son équipe d'ouvrir le score ce qui n'aurait pas été négligeable. Décisif à Auxerre, il ne l'a pas été cette fois-ci. Mais le meilleur buteur rémois a 20 ans et autant de responsabilité n'est pas compatible avec son manque d'expérience, notamment face à un gardien comme Nicolas Douchez.

  - Aucun(e)
-

Il s'est battu, a tenté de rivaliser dans le domaine aérien. Même s'il a eu beaucoup de déchet, Ibrahima Baldé a fait le geste juste sur l'une des plus grosses occasions rémoise, lorsqu'au deuxième poteau, il a remisé un centre vers Jeanvier et Kyei qui se sont gênés et n'ont pas marqué. Loin d'être à la hauteur de ce que l'on attend de lui, il n'a pas démérité.

  - Aucun(e)
-

Comme le nombre de victoire à domicile sur la phase retour du championnat (Face à Ajaccio, 3 à 0). En 6 matches disputés, le Stade de Reims a donc gagné un match à Delaune, pour 3 nuls et deux défaites. Trop peu pour un candidat à la montée même si les trois victoires à l'extérieur sont venues rééquilibrer les choses. Il reste quatre rendez-vous à domicile pour les Rémois face à Strasbourg, Nîmes, Niort et Orléans. Seule une copie quasi-parfaite dans ces quatre rencontres, permettra d'arriver à ses fins.

   - Aucun(e)
-

   - Aucun(e)
-

  - Aucun(e)
-

   - Aucun(e)
-