Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stade Lavallois : la saison 2020-2021

Stade Lavallois : 3 ou 5 changements en National ? Le coup de gueule d'Olivier Frapolli

-
Par , France Bleu Mayenne

Lors de la conférence de presse de l'avant-match contre Saint-Malo (en amical ce vendredi), l'entraîneur du Stade Lavallois a regretté que la Fédération Française de Football ne s'exprime pas clairement quant au nombre de changements autorisés lors d'un match pour la prochaine saison de National.

Olivier Frapolli l’entraîneur du Stade Lavallois le jeudi 12 août 2020, avant le match contre l'US Saint-Malo
Olivier Frapolli l’entraîneur du Stade Lavallois le jeudi 12 août 2020, avant le match contre l'US Saint-Malo © Radio France - Martin Cotta

En effet, depuis le 8 mai, la FIFA et l'International Football Association Board ont donné leur autorisation au passage de trois à cinq remplacements lors d'une rencontre, avec pour objectif de ménager les joueurs après l'arrêt brutal des championnats lié au confinement. Rapidement, en France, la Ligue de Football Professionnel a entériné cette décision pour la Ligue 1 et la Ligue 2. Mais la Fédération Française de Football elle ne s'est jamais clairement exprimée sur le sujet pour le championnat de National. 

L'entraîneur Olivier Frapolli en conclut donc que la règle de base n'a pas changé : trois changements maximum autorisés par match. "Pourquoi on a pas les mêmes règles ? Nous fonctionnons comme un club professionnel. L'objectif est de préserver l'intégrité physique des joueurs. Tout le monde s'accorde à dire qu'avec une si forte inactivité ces derniers mois, jouer 90 minutes occasionne beaucoup de blessures. On le voit dans tous les matchs, encore hier [plusieurs joueurs du Paris Saint-Germain se sont blessés contre l'Atalanta Bergame en Ligue des Champions, ndlr]. Nous, on est dans un championnat professionnel, on va jouer cinq matchs en septembre parce qu’on n’a pas de trêve internationale et on aura que trois changements. On a moins de moyens, on a des effectifs plus réduits, on a pas les moyens médicaux des grands clubs, on a aussi des joueurs prêtés par des clubs professionnels, c'est une grande stupéfaction ! Il n'y a aucune communication sur le sujet. Entre entraîneurs de National, on a une conversation WhatsApp depuis la Covid-19 et nous sommes tous très étonnés" déclare Olivier Frapolli. 

"Une très bonne mesure"

Opérer trois ou cinq changements lors d'un match n'induit pas la même gestion d'un effectif et amène à coacher différemment poursuit l'entraîneur du Stade Lavallois. Si le National se calque sur la réglementation de la Ligue de Football Professionnel (et surtout si la FFF se positionne clairement sur le sujet) il faudra peut-être ajuster certains effectifs, ce qui signifie recruter : "entre les suspensions et les blessures, on pourra se poser la question. Avec cinq changements, on peut penser un match sur les 45 premières minutes puisqu'on aura le droit de faire entrer plus de joueurs. Ce serait une très bonne mesure. Aujourd'hui, je n'ai pas d'info qui dirait qu'on va dans ce sens-là et je vous avoue que cela me surprend beaucoup" termine l'entraîneur Olivier Frapolli.

Ce vendredi 14 août, le Stade Lavallois affronte l'US Saint-Malo (18h, au stade Francis Le Basser et à huis clos) pour le dernier match de sa préparation estivale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess