Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Football DOSSIER : Stade Lavallois : la saison 2018-2019

Stade lavallois : Antony Robic se verrait bien rester à Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

Alors que le Stade lavallois sait qu'il évoluera en National la saison prochaine, les prochains jours risquent d'être mouvementés pour connaître l'avenir des joueurs et du staff. Le milieu offensif Antony Robic pourrait rester à Laval.

Antony Robic a rejoint Laval lors du dernier mercato hivernal.
Antony Robic a rejoint Laval lors du dernier mercato hivernal. © Maxppp - Philippe Chérel

Laval, France

Avec la perte du statut professionnel, tous les joueurs sous contrat au Stade lavallois seront libres dans quelques jours. Quels sont ceux que le club mayennais souhaite conserver ? Quels sont ceux qui vont partir ? Les prochains jours devraient apporter leur lot de réponses.

Il y aura, c'est une certitude, un nouvel entraîneur au Stade lavallois dans les prochains jours. Et quelqu'il soit, il y aura une équipe fortement remaniée pour la saison prochaine. Peu de joueurs devraient être conservés. Gaël Danic a fait savoir qu'il serait partant pour resigner à Laval. Un autre milieu offensif, Antony Robic se verrait bien, lui aussi, prolonger l'aventure en Mayenne.

Laval est un club qui me tient à coeur", Antony Robic

L'ancien joueur lavallois parti à Nancy avait resigné à la surprise générale lors du dernier jour du mercato hivernal. Antony Robic est en fin de contrat puisqu'il avait signé pour six mois plus une saison supplémentaire en cas de montée en Ligue 2.

"Moi, je partirai d'ici si j'ai une proposition très intéressante et un projet avec de l'ambition. Mais tout le monde sait que Laval est un club qui me tient à coeur. Je n'oublierai pas ce club dans tous les cas par rapport à ma carrière quelque soit mon avenir. Les dirigeants m'ont fait confiance. Je suis revenu pour donner et apporter un plus à ce bel effectif et je pense avoir rempli cette mission. Mais j'ai toujours ce goût amer parce que l'objectif principal n'est pas atteint. Il y avait de l'ambition, c'est ce qui motivé à revenir et que je connaissais l'endroit. Il y a un petit goût d'inachevé, de la déception. C'est dommage, il y avait tellement à faire et de le lier à si peu, on peut être frustré. Ça reste un échec. J'ai 33 ans, j'ai montré dans mes stats et sur le terrain que j'avais les jambes et que je pouvais être décisif. Alors pourquoi pas rester à Laval avec un club qui a des projets sur du long terme et des ambitions. On verra avec quel effectif et pourquoi pas. Je ne ferme pas la porte au club. Mais que ce soit avec moi ou sans moi, j'espère que Laval retrouvera la Ligue 2 rapidement."