Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Stade Lavallois (J34) - National : bien finir et oublier ce "gâchis monumental"

jeudi 10 mai 2018 à 14:35 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Le Stade Lavallois termine sa saison de National ce vendredi (18h30) contre l'US Concarneau. Un match sans enjeu car les Lavallois ne peuvent plus prétendre à la Ligue 2 et qui vient clôturer une année en dent de scie.

Clément Couvry participera à son quatrième match de championnat avec les pros cette saison
Clément Couvry participera à son quatrième match de championnat avec les pros cette saison © Maxppp - Jean-François Quinebêche

Laval, France

Cela aurait pu être un match décisif pour la montée en Ligue 2. Cela aurait pu être un épisode final haletant. Mais non. Vendredi soir au stade Francis Le Basser (18h30) contre l'US Concarneau, le Stade Lavallois tentera simplement de finir ce championnat de National avec les honneurs d'une victoire qui fuit les joueurs depuis le 23 mars (contre Avranches, 2-0). 

Un goût amer

Manu Pirès le reconnaît lui-même avant la réception des Bretons : cette fin de saison lui laisse un goût amer dans la bouche. "Le mot est faible. C'est un gâchis monumental" souffle t-il. Embourbés dans une série de onze matchs sans victoire au sortir de l'hiver, tout en enchaînant derrière sur une autre série de huit matchs sans défaite, les joueurs s'étaient donnés les moyens de prétendre au podium et à une montée en Ligue 2. "On aurait pu faire mieux. On aurait peut-être du faire plus d'efforts défensifs parfois pour encaisser moins de buts" reconnaît le milieu de terrain Gabriel Etinof, déjà dans un exercice d'autocritique. Le Stade Lavallois peut encore terminer cinquième de la saison. 

Des jeunes vont se montrer

Vendredi soir, le Stade Lavallois pourra compter (encore) sur des jeunes du centre de formation. C'est le cas de Clément Couvry, 22 ans, qui pourrait être titularisé pour la troisième fois de suite au milieu de terrain. Derrière en défense centrale on pourrait revoir Baba Cissé comme la semaine dernière face aux Herbiers. Ces joueurs vont pouvoir se montrer, engranger du temps de jeu et comptent bien faire partie plus souvent de l'équipe première la saison prochaine.

Manu Pirès veut rester

L'heure des vacances n'a pas encore sonné, mais l'heure des bilans peut-être un peu. Promu à la tête de l'équipe première après le départ de Jean-Marc Nobilo en décembre, Manu Pirès aimerait rempiler la saison prochaine. "Je me sens bien à Laval, je suis bien ici" a t-il confié en souriant jeudi midi en conférence de presse. 

"Il y a une dynamique intéressante à remettre en route"

Le groupe

Seize joueurs : Hautbois, Anet, Dembelé, Baba Cissé, Perrot, Mabussi, Zeoula, Makhedjouf, Espinosa, Couvry, Etinof, Etshimi, Bosetti, Mayela, Ndilu, Macou Sarr.

Les absents : Scaramozzino (suspendu), Ba, Mendes, Rincon, Lembet, Dabo, Neyou (blessés), Pereira (choix de l'entraîneur).