Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stade Lavallois : la saison 2020-2021

Stade Lavallois - National : "nous n'avons pas encore tous 90 minutes dans les jambes" dit Mohamed Ouadah

-
Par , France Bleu Mayenne

À l'aube de la première journée de National (2020-2021), le nouveau milieu de terrain du Stade Lavallois Mohamed Ouadah estime que l'intégration des recrues s'est parfaitement réalisée. Le Stade Lavallois est prêt à affronter Orléans ce vendredi (20h) malgré quelques incertitudes physiques.

Mohamed Ouadah nouveau milieu de terrain du Stade Lavallois
Mohamed Ouadah nouveau milieu de terrain du Stade Lavallois © Radio France - Martin Cotta

- Vendredi la compétition reprend. Vous devez-être tout excité ? 

Oui ! Je ne sais même plus combien de temps on s'est arrêté (rires). On a tous hâte de reprendre la compétition parce que les matchs amicaux, les entraînements c'est bien, mais rien ne vaut la compet' !

- Avec onze recrues cet été, est-ce que tout le monde s'est bien intégré ? 

Oui franchement le groupe est très bon. Ca bosse bien et j'espère que ce sera le cas jusqu'à la fin. 

- La seule incertitude de ce début de championnat, c'est le niveau physique de chaque joueur (Laval s'est beaucoup déplacé pendant la préparation et peu de joueurs ont joué un match en intégralité). 

Oui c'est vrai, mais tout le monde connaît bien son corps. Plusieurs joueurs de l'équipe ne sont pas encore à 100% et je pense que nous n'avons pas encore tous 90 minutes dans les jambes. Mais on fera le maximum contre Orléans. 

- Est-ce que cela change l'approche de votre match et la gestion personnelle de vos efforts pendant la rencontre ? 

Je ne pense pas. À partir du moment où tu entres sur le terrain tu donnes ce que tu peux, tu donnes ce que tu as. Et si au bout d'un moment tu es cuit et bien le coach fait des choix.

- Et donc vous personnellement comment vous vous sentez ? (Mohamed Ouadah s'est blessé à un doigt pendant la préparation, ndlr)

Je me sens bien. Est-ce que j'ai bien 90 minutes dans les jambes ? Moi-même je ne le sais pas, mais physiquement je me sens très très bien pour l'instant. 

- La préparation physique, pendant huit semaines a été longue. A-t-elle été bénéfique tout de même ? 

Oh oui. C'était par prévention et c'était mieux comme ça. Rester autant de temps sans faire des entraînements de football ce n'est pas bon. Tu peux faire des marathons tous les jours, cela ne vaut pas les matchs ou une séance. Ces huit semaines nous ont fait du bien, on n’a pas eu de blessé, à part des petits pépins.

- Vous jouez dans un couloir, dans le système en 4-4-2 de l'entraîneur Olivier Frapolli. Cela vous convient ? 

Oui cela fait plusieurs années que je joue sur un côté. Moi je m'adapte toujours aux choix des coachs. J'ai une bonne entente avec les latéraux qui sont avec moi. Je vais essayer d'apporter ce que je peux et donner le meilleur de moi-même.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess