Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute l'actualité de la Ligue 1

Stade Malherbe de Caen : Fortin devrait perdre la présidence du club jeudi

lundi 14 mai 2018 à 20:57 Par Bénédicte Courret, Olivier Duc et Michel Legorjus, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Le président du Stade Malherbe Caen, Jean-François Fortin, ne devrait plus diriger le club normand d’ici la fin de la semaine. Ce lundi 14 mai 2018, les actionnaires majoritaires du club ont désigné un autre homme, Pierre Esnée, pour les représenter lors de l'assemblée générale de la SASP ce jeudi.

Jean-François Fortin (à droite) quitte les locaux du Stade Malherbe Caen après avoir été mis en minorité par les actionnaires du club ce lundi.
Jean-François Fortin (à droite) quitte les locaux du Stade Malherbe Caen après avoir été mis en minorité par les actionnaires du club ce lundi. © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Ce lundi 14 mai 2018, après 16 ans à la tête du club, Jean-François Fortin était clairement minoritaire parmi les actionnaires principaux du Stade Malherbe Caen.  Jean-François Fortin est critiqué publiquement par ses opposants depuis le 24 avril dernier. Ils ont annoncé la semaine dernière qu'ils allaient présenter un "projet  sportif ambitieux avec une équipe renouvelée" jeudi 17 mai, jour de l'assemblée générale de la SASP du club (société anonyme sportive professionnelle). 

Ce lundi, ces actionnaires majoritaires ont choisi un autre que Fortin pour les représenter. L'homme d'affaires d'origine normande Pierre Esnée a été intronisé pour porter leur projet. Un nouveau directoire et un nouveau conseil de surveillance du club devraient être désignés ce jeudi. Pierre Esnée a annoncé qu'il votera l'ensemble des résolutions de l'assemblée générale de jeudi mais qu'il ne serait pas le nouveau président du directoire.

En tant qu'actionnaire historique du club depuis 18 ans pour une grande majorité d'entre nous, nous sommes tous entrepreneurs normands Nous sommes tous à part égale et nous pensons vraiment que le fait d'unir nos forces dans la gestion du Stade Malherbe nous permettra d'être durablement performant.

Le président Fortin à la sortie de la réunion n'a pas souhaité s'exprimer si ce n'est qu'il considère comme "probable" qu'il ne sera plus président après l'assemblée générale de ce jeudi. D'ici l'Assemblée générale de la SASP, Jean François Fortin en reste son président et préside toujours le directoire.

Pierre Esnée a été choisi par les principaux actionnaires du club pour les représenter. - Radio France
Pierre Esnée a été choisi par les principaux actionnaires du club pour les représenter. © Radio France - Olivier Duc

La présidence Fortin au cœur des désaccords

Au cœur des tensions entre les dirigeants du Stade Malherbe Caen : l'exercice du pouvoir par Jean-François Fortin, le budget du club et l'arrivée d'un nouvel actionnaire. Pierre-Antoine Capton, homme de télévision, a été introduit par le président caennais, il souhaitait que Malherbe bénéficie de son carnet d'adresses pour augmenter son budget. Mais une majorité des autres actionnaires "poids-lourd" du club y ont vu une "OPA hostile" affirmant que "L'esprit du Stade Malherbe [était] menacé". 

Pas d'assurance sur le maintien en Ligue 1

Ces luttes internes se produisent dans un contexte particulièrement compliqué pour le club. Ça ne va pas fort en championnat de Ligue 1. Le Stade Malherbe n'est pas sûr de se maintenir. Les Caennais risquent même de devoir affronter les barrages pour le maintien. Pour la petite histoire, les supporters de Malherbe avaient composé un hymne à la gloire de Fortin. On l'entendait encore de temps en temps au stade d'Ornano.