Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 du SM Caen en Ligue 2

Stade Malherbe : Rémy Riou pas ébranlé par la menace d’un autre gardien n°1

Le gardien de but du Stade Malherbe s’apprête à débuter la saison dans la peau du titulaire, malgré le souhait exprimé par son entraîneur “de prendre un numéro 1”. Rémy Riou s’exprime sur la situation

Le gardien du SM Caen Rémy Riou
Le gardien du SM Caen Rémy Riou © Radio France - Olivier Duc

C'était le 18 juillet dernier, dans la foulée d'une victoire en amical contre Quevilly-Rouen Métropole. Pascal Dupraz avait fait jouer deux gardiens et, surtout, l'entraîneur malherbiste confiait qu’il n’était pas satisfait : “Je pense qu’à ce poste-là on doit prendre un numéro un. Je veux que mes gardiens soient meilleurs qu’ils ne le sont. Ça ne m’empêche pas de les adorer. J’en ai parlé avec les intéressés. Les choses sont claires”. 

Une forme de désaveu pour le numéro 1 depuis l'an dernier ? Rémy Riou avait joué 26 matchs au sein d’un bloc défensif branché sur courant alternatif, avec une belle collection d’étourderies et fautes de placements punies par les adversaires. “En Ligue 2, les équipes qui montent sont souvent celles qui ont les meilleures défenses. Et nous avons des progrès à faire par rapport à la saison dernière” observe Riou. Interrogé sur la volonté de son coach de ‘trouver un numéro 1’, il ne fronce pas les sourcils “Chacun a le droit de penser ce qu’il veut. Pour l’instant je joue. Tant qu’on me mettra titulaire je serai là. Tant qu’on est bon sur le terrain, il ne peut rien se passer”. Chez les gardiens, la confiance est essentielle. Et sur cet aspect, celui qui a longtemps été titulaire à Nantes (2012/2017) semble blindé. “J’ai une grande confiance en moi. J’ai 33 ans et, je pense, avoir une carrière honorable à haut niveau. Je me sers de ça pour continuer à progresser”. 

Rémy Riou a joué 90 minutes samedi dernier au Mans, sans encaisser de but. En général quand un gardien est titulaire lors du dernier match de préparation, il l'est pour le premier rendez-vous en championnat. Le gaillard d’1m89 devrait donc débuter la saison, ce samedi, lors du déplacement à Clermont-Ferrand. La suite dépendra plus que jamais de ses performances. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess