Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Stade Rennais : Eduardo Camavinga a reçu sa naturalisation française en préfecture

-
Par , France Bleu Armorique

Eduardo Camavinga a assisté ce vendredi après-midi à la cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française à l’Hôtel de la préfecture de Région d'Ille-et-Vilaine. Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais était accompagné de sa famille et 84 autres nouveaux citoyens français.

Eduardo Camavinga entouré de sa famille, la préfète de la région Bretagne et d'Olivier Létang
Eduardo Camavinga entouré de sa famille, la préfète de la région Bretagne et d'Olivier Létang © Radio France - Kevin Boderau

Devenu officiellement Français le 31 octobre Eduardo Camavinga a troqué la tunique rouge et noir du Stade Rennais pour la veste de costume ce vendredi après-midi. En compagnie de son père, de son petit frère et de sa petite sœur, il a reçu des mains de la préfète, son décret de naturalisation. 

Fidèle à lui-même le jeune milieu de terrain d'origine angolaise affichait un grand sourire tout au long de la cérémonie. Il a également entonné la marseillaise comme les 84 autres nouveaux citoyens et citoyennes français(es) présents à ses côtés. 

"Je suis toujours très émue lors de ces cérémonies nous a confié Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne. Certes ce jeune footballeur prodige que je vais voir jouer au Roazhon Park c'est un vrai bonheur de l'accueillir mais ni plus ni moins que tous les autres."

En revanche impossible d'approcher Eduardo Camavinga pour recueillir quelques mots. Le Stade Rennais souhaitant toujours le préserver des demandes de la presse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu