Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Rennais : "Je ne vais pas tout révolutionner" assure le nouvel entraîneur Bruno Génésio

-
Par , , France Bleu Armorique

Le Stade Rennais a un nouvel entraîneur. Pour remplacer Julien Stéphan, l'ancien coach lyonnais Bruno Génésio a été choisi. Ce vendredi 5 mars, il a donné sa première conférence à l'occasion de sa présentation aux journalistes.

L'entraîneur Bruno Génésio a été officiellement présenté au Roazhon Park, ce vendredi 5 mars.
L'entraîneur Bruno Génésio a été officiellement présenté au Roazhon Park, ce vendredi 5 mars. © Radio France - Evan Lebastard

Le Stade Rennais n'a pas perdu de temps pour trouver un remplaçant à Julien Stéphan. L'entraîneur a choisi de démissionner le week-end dernier, pris dans une spirale de mauvais résultats. Jeudi 4 mars, le club breton a annoncé la nomination de Bruno Génésio. Ce vendredi à l'occasion de sa présentation, il a répondu aux questions des journalistes. 

En préambule de ce rendez-vous, le président non exécutif du Stade Rennais, Jacques Delanoë a donné des nouvelles du président Nicolas Holveck, hospitalisé depuis le milieu de semaine. "Il est toujours à l'hôpital pour des maux de ventre et pour subir des examens. Il poursuit son travail depuis sa chambre," a-t-il confié.

Sa rencontre "marquante" avec François Pinault

A 54 ans, et après avoir passé deux années en Chine, Bruno Génésio a donc choisi de dire "oui" à Rennes. "Quand j’ai quitté Lyon j’avais besoin de cet éloignement. Mais pour revenir en Ligue 1 j’avais besoin d’un projet sportif et humain et c’est ce que j’ai trouvé dans le projet rennais," a expliqué le nouvel entraîneur qui assure ne pas avoir hésité. "Lorsque je suis rentré de Chine, j’avais prévu de ne reprendre une équipe que la saison prochaine. J'avais besoin de rester proche des miens mais quand  Florian (ndlr: Florian Maurice, le directeur sportif du Stade Rennais) m’a appelé, très vite ma réflexion a évolué et j’ai senti que c’était le bon moment et le bon projet."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Bruno Génésio arrive "complètement frais" après deux mois et demi de pause. "Je compte amener cette confiance qui manque aujourd'hui au groupe mais aussi en dehors du groupe. Il faut que le staff apporte une énergie positive." Une énergie que le nouveau coach a pu ressentir lors de sa rencontre avec l'actionnaire François Pinault. "Quand vous rencontrez François Pinault, vous êtes forcément impressionné. J'ai été marqué par sa franchise, sa faculté à me mettre à l’aise, son humilité et sa simplicité. J'ai aussi été frappé par son lien avec la Bretagne et les Bretons. Il a envie de donner du plaisir aux Bretons." 

Accrocher la Coupe d'Europe, j'y crois encore.

Dans le style de jeu, Bruno Génésio n'a pas prévu de révolution pour Rennes. "On va mettre en place un jeu de possession parce que cette équipe est faite pour ça", assure le technicien. Il a par ailleurs salué le travail de Julien Stéphan, son prédécesseur démissionnaire. Pour renverser la dynamique, il compte apporter un état d'esprit positif pour créer le déclic chez ses joueurs. "C’est une équipe qui joue plutôt bien mais qui manque de confiance et de détermination dans les 25 derniers mètres pour prendre des risques." 

L'actionnaire a donné une mission à l'ancien coach lyonnais "accrocher la coupe d'Europe" et Bruno Génésio y croit encore. "J’ai vu pas mal de matchs depuis le week-end dernier. L’équipe est en difficulté aujourd’hui mais ce qui’ m’a convaincu c’est la qualité de l'effectif et les qualités individuelles du groupe. 

Le coach n'a pas encore rencontré les footballeurs Rouge et Noir. Les joueurs sont au repos, il les rencontrera ce samedi. Il va retrouver quelques têtes connues comme Martin Terrier "un joueur qui a tout le potentiel pour devenir un grand attaquant," mais aussi Clément Grenier passé par Lyon pour sa formation. Bruno Génésio n'arrive pas seul à Rennes. Il est accompagné de  Dimitri Farbos. "J'ai travaillé avec lui à Lyon et c'est important pour moi, même si il y a des gens compétents ici, qui travaillent bien et qui ont l'amour du club et de la Bretagne. Il n'y a pas de raison de tout remettre en cause. Je ne vais pas tout révolutionner, je veux d'ailleurs saluer le travail de Julien Stéphan."

Bruno Génésio fera sa première apparition sur le banc du Stade Rennais mercredi 10 mars face à Marseille. Un match reporté après les incidents qui avaient éclaté au centre d'entraînement de la Commanderie au mois de janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess