Football

Stéphane Crucet candidat au poste d'entraîneur du FCSM

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 16 septembre 2015 à 8:51

Stéphane Crucet
Stéphane Crucet - cvcn.unblog.fr

Au lendemain du limogeage d'Olivier Echouafni de son poste d'entraîneur du FCSM, Stéphane Crucet, ex joueur sochalien dans les années 2000, se verrait bien diriger son club de cœur, il est officiellement candidat.

Ancien joueur des grandes heures de Sochaux au début des années 2000 et ex-entraîneur d'Arles-Avignon la saison dernière, Stéphane Crucet n'a pas attendu bien longtemps pour faire savoir qu'il est libre de tout engagement et donc disponible : "chacun sait que le FCSM est mon club de cœur, j'y ai joué 12 ans, je suis né dans la région et j'ai toujours rêvé d'entraîner ce club , je connais tout le monde et je pense qu'au niveau du fonctionnement et de l'adaptation ça pourrait être une solution rapide"

"Le foot, un univers impitoyable" 

On l'a bien compris, Stéphane Crucet est donc candidat, mais il a également une grande pensée pour Olivier Echouafni. Lui aussi a vécu un limogeage alors qu'il était co-entraîneur d'Arles Avignon la saison dernière. _"Dans un club, l'entraîneur a une position centrale, il en devient presque parano, il surveille tout le monde. Stéphane Crucet explique également ce qu'on ressent dans ces moments là :"le premier sentiment qui prime c'est un sentiment d'injustice, on a l'impression d'être trahi, on en veut aux joueur, à la presse, au public, aux dirigeants. Mais le plus dur pour Echouafni ce sera dans un mois, l'univers du foot est impitoyable et on retombe vite dans l'anonymat"._

"Sochaux a les moyens de s'en sortir"  

Et maintenant, quel avenir pour Sochaux ? Comme beaucoup, Stéphane Crucet estime que le FCSM a les moyens de s'en sortir, _"il y a dans ce club un potentiel offensif intéressant avec des jeunes comme Thuram, Robinet, et avec des joueurs d'expérience comme Cissé qui vient d'arriver ou encore Ekambi, Caceres". Et en attendant d'avoir un éventuel appel de la part des dirigeants du FCSM, Stéphane Crucet fait confiance à l'intérim formé d'Omar Daf et Eric Hély pour diriger l'équipe : "ce sont deux hommes que je connais bien, il ne faut pas oublier qu'Eric a sauvé le club, et Omar a déjà officié en tant que remplaçant avant l'arrivée d'Hervé Renard. Ils connaissent donc la maison, et faisons confiance au club pour redresser la barre"._

3 Questions à Stéphane Crucet