Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

GF38 : le président Rosnoblet évoque des désaccords "depuis plusieurs mois" avec Olivier Guégan

samedi 9 juin 2018 à 3:04 Par Julien Morin, France Bleu Isère

Dans un communiqué de quelques lignes publié dans la soirée de vendredi, le président du GF38, Stéphane Rosnoblet, s'exprime sur la "semaine mouvementée" du club. Évoquant un "désaccord" avec l'entraîneur Olivier Guégan, et des discussions "pour trouver une solution dans l'intérêt des deux parties".

La rupture entre la direction et l'entraîneur Olivier Guégan serait consommée depuis "plusieurs mois" selon le président du GF38
La rupture entre la direction et l'entraîneur Olivier Guégan serait consommée depuis "plusieurs mois" selon le président du GF38 © Maxppp - PHOTOPQR/LEPROGRES

Grenoble, France

Après une semaine de rumeurs, le GF38 s'exprime pour la première fois, par le biais de son président, sur la séparation avec Olivier Guégan. Stéphane Rosnoblet évoque des désaccords "depuis plusieurs mois" avec l'entraîneur à la tête de l'équipe depuis deux saisons. "Je ne peux cautionner certains faits" ajoute-t-il sans en dire davantage, "des discussions ont été entamées pour trouver une solution dans l'intérêt des deux parties".

Un court communiqué qui confirme la volonté du club d'aboutir à un accord, portant probablement sur des indemnités en plus du paiement de l'année de contrat restant à Olivier Guégan. Le dialogue est donc toujours en cours, le technicien toujours salarié du GF38. Tant qu'une fin juridique n'est pas actée, les deux camps ne devraient pas se livrer à un grand déballage.

Lire ici le communiqué complet du président du GF38.