Football

Steve Mandanda l'avoue, l'OM "doit regarder vers le bas" de tableau après son nul face à Lorient

Par Tony Selliez, France Bleu Provence dimanche 18 octobre 2015 à 19:16

Steve Mandanda le capitaine d'un OM au ralenti
Steve Mandanda le capitaine d'un OM au ralenti © Radio France - Tony Selliez

L'OM poursuit sa série noire. Incapable de remporter le moindre match de championnat depuis le 13 septembre, Marseille s'enlise encore un peu plus à la seizième place du championnat après son nul 1-1 dimanche face à Lorient au Stade Vélodrome.

Le disque est rayé, et c'est presque toujours la même rengaine pour l'OM depuis plusieurs semaines. Marseille domine, se crée une foule d'occasions mais manque de réalisme, et finit par se saborder. Cette fois c'est Lorient qui en profite. Les Merlus obtiennent le point du nul, au Stade Vélodrome (1-1)

C'est pourtant l'OM qui dégaine le premier, sur un pénalty transformé par Michy Batshuayi (21ème minute) ; le Belge s'empare même seul de la place de meilleur buteur du championnat, avec sept réalisations, devant Ibrahimovic, Cavani ou encore Ben Arfa. Mais Marseille donne aussi aux Lorientais le bâton pour se faire battre : juste avant la pause (37ème minute), Moukandjo se joue de Nkoulou en anticipant un rebond mal négocié par le défenseur marseillais, l'attaquant camerounais file tromper Mandanda et égalise.

Seulement quatre points d'avance sur Montpellier et la zone de relégation

"Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? se désole le capitaine de l'OM, Steve Mandanda, avant d'ajouter : on a plus de possession, on a plus d'occasions, malheureusement on n'est pas assez efficace devant, et derrière on prend un but largement évitable. Quand on voit nos résultats, c'est clair que cette saison va être difficile. C'est très préoccupant. En étant seizièmes, nous sommes obligés de regarder vers le bas"

Au classement après dix journées de championnat, l'OM n'est que seizième. A 17 points du leader, le Paris-Saint-Germain ! Mais surtout, c'est dans le rétroviseur que regardent désormais les hommes de Michel et les supporters. Montpellier, le dix-huitième, n'est qu'à quatre longueurs de l'OM, après son résultat nul 0-0 à Bordeaux ce dimanche en fin d'après-midi.

Michy Batshuayi muet devant les micros mais désormais meilleur buteur de Ligue 1 - Radio France
Michy Batshuayi muet devant les micros mais désormais meilleur buteur de Ligue 1 © Radio France - Tony Selliez

Le surplace continue pour l'OM. C'est son cinquième match d'affilée sans succès en Ligue 1 ; une série à laquelle il convient d'ajouter une défaite en Europa League face à Libérec (0-1) au Vélodrome.

L'après-midi a encore été marquée par la fermeture du Virage Sud ; c'est la suite et la fin des sanctions de la LFP après les incidents lors d'OM / Lyon. Le virage Nord, de nouveau ouvert aux supporters face à Lorient, a exprimé sa solidarité avec le Virage Sud.

Benjamin Mendy, de retour après sa suspension, ne cache pas son amertume : ""L'ambiance du vestiaire était très triste. Encore une défaite, ce n'est pas normal de prendre ce rythme-là dans ce club. Moi, ce résultat je le vis comme une défaite, parce que c'est inconcevable de faire un nul à domicile contre Lorient, ils ont été très bons mais nous on ne s'est pas livré à 100%. Après le beau match de mes partenaires à Paris, je pensais qu'on allait prendre goût à la victoire dès ce match contre Lorient, on n'a pas su le faire (..) c'est incroyable."

Deux déplacements à venir cette semaine

Pour l'OM, la semaine à venir est chargée : direction  Braga au Portugal pour un match d'Europa League jeudi,  avant d'aller à Lille dimanche (17h) pour la onzième journée de championnat. C'est même encore un match loin de ses bases qui attend la formation de Michel la semaine suivant, avec un déplacement à Nantes le 1er novembre (21h).