Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Strasbourg : un turnover possible, le cas Lala, ce qu'il faut savoir avant le déplacement à Brest

-
Par , France Bleu Alsace

Avant le match de ce mardi à Brest, l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg Thierry Laurey s'est félicité de la concurrence accrue, qui, en ce moment, tire son groupe vers le haut. Il a aussi évoqué le début de saison délicat du défenseur Kenny Lala, en espérant un déclic rapide.

Le défenseur strasbourgeois Kenny Lala conserve la confiance de son coach, malgré un début de saison décevant
Le défenseur strasbourgeois Kenny Lala conserve la confiance de son coach, malgré un début de saison décevant © Maxppp - Sébastien Muylaert

Strasbourg, France

C'est plutôt rare dans une saison, mais en ce moment l'infirmerie du Racing est quasiment vide. Seuls le jeune milieu de terrain Moataz Zemzemi et le défenseur Abdallah N'Dour sont touchés (le Sénégalais souffre de douleurs au genou et va passer des examens pour connaître la nature d'une éventuelle blessure). Dans ce contexte, la concurrence entre joueurs est accrue, par exemple au poste de défenseur central, mais pas seulement. Et l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey se réjouit d'avoir l'embarras du choix pour ce match de la 16ème journée de Ligue 1 à Brest : "Je veux voir tous les garçons se battre pour défendre leur place ou "piquer" la place de l'autre. _Quand t'as tout le monde, tu t'aperçois que finalement les entraînements sont plus disputés, tout le monde est plus concentré_, tout le monde est à l'écoute. C'est toujours mieux pour tout le monde". Alors que le Racing disputera trois matchs en huit jours (Lyon, Brest et Toulouse), Thierry Laurey pourrait faire souffler à Brest l'un ou l'autre des jeunes qui donnent satisfaction depuis plusieurs semaines (Fofana, Simakan, Caci).  

Aider Kenny Lala à rebondir

Dans ce contexte, les prestations du défenseur strasbourgeois Kenny Lala inquiètent depuis le début du championnat. La saison passée, il avait marqué 5 buts et délivré 9 passes décisives en Ligue 1. Cette saison, il n'est plus que l'ombre du joueur flamboyant et décisif qu'il a été il y a un an. L'entraîneur du Racing Thierry Laurey reconnaît que son défenseur est en difficulté, mais il espère un rebond rapide. "Si on compare ces prestations par rapport à l'année dernière, ça va être chaud, il faudra être performant, car l'année dernière, tout ce qu'il touchait c'était de l'or. Par contre, si vous comparez il y a deux ans, c'est peut-être au-dessus. C'est difficile d'être toujours performant. Tu dépends de tes partenaires, tu dépends aussi de tes adversaires. _Quand tu flambes une année, ben les années d'après, les adversaires font un peu plus attention à toi_. Les gens voient que notre jeu est peut-être moins performant quand Kenny est muselé. On en a discuté avec lui, on est tout à fait d'accord là-dessus et on essaie de trouver des solutions. Il suffirait peut-être d'une ou deux passes décisives, d'un but, pour que ça le relance définitivement et qu'on ne parle plus du cas Kenny Lala. Nous on est solidaires, quel que soit le joueur en difficulté, on a pour habitude de ne pas lui mettre la tête sous l'eau. Au contraire, on se jettera plutôt à l'eau pour lui sortir la tête de l'eau. On n'en est pas là avec Kenny, qu'on soit bien clairs, il sait nager le gaillard, il n'y a pas de problème".

Thierry Laurey analyse le début de saison décevant de son défenseur Kenny Lala

Brest n'a perdu qu'un match à domicile, face au PSG

Après avoir été transparent à l'extérieur depuis le début de la saison, le Racing s'est enfin lâché en gagnant 4 à 0 à Amiens il y a 10 jours et espère confirmer à Brest cette embellie loin de la Meinau. Surtout, les Strasbourgeois (13èmes de Ligue 1) savent que cette semaine est très importante pour son équipe, car ils affrontent deux adversaires directs dans la course au maintien, d'abord Brest (15ème avec 18 points comme le Racing) ce mardi soir, puis samedi Toulouse l'actuel dernier. Deux résultats positifs pourraient l'éloigner sérieusement de la zone rouge.

Le Stade Brestois n'a plus gagné depuis quatre rencontres, mais il était encore cinquième du championnat il y a un mois et demi. Dans son stade Francis Le Blé, les joueurs du Stade Brestois se sentent à l'aise, seul le PSG est parvenu à s'y imposer, difficilement (2-1).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu