Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Strasbourg récupère presque tous ses joueurs positifs au Covid-19 pour son premier match à Lorient

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Privé de dix joueurs contaminés au coronavirus début août, l'entraîneur du Racing Thierry Laurey récupère quasiment tous ces joueurs (huit d'entre eux) pour le déplacement à Lorient, ce dimanche, pour l'ouverture de la Ligue 1. Ça sera le premier match officiel des Strasbourgeois depuis 176 jours.

Le Japonais Eiji Kawashima devrait être titulaire dans les cages du Racing Club de Strasbourg pour le premier match de la saison à Lorient
Le Japonais Eiji Kawashima devrait être titulaire dans les cages du Racing Club de Strasbourg pour le premier match de la saison à Lorient © Maxppp - Jean-Marc Loos

La dernière fois, c'était l'hiver dernier. Si, si. Le dernier match officiel du Racing remonte au samedi 29 février 2020. Les Strasbourgeois s'étaient inclinés 3 à 0 face à Montpellier au stade de la Mosson. Près de six mois plus tard, 176 jours exactement, ils renouent donc avec la Ligue 1. 

Le spectre du coronavirus qui a conduit à l'arrêt du championnat rôde toujours, le Racing est bien placé pour le savoir avec ces dix cas de coronavirus pendant la préparation. Les incertitudes et les inquiétudes sont nombreuses (risque de matchs reportés, protocole sanitaire lourd, jauges réduites dans les stades....), mais le défenseur strasbourgeois Lionel Carole préfère retenir que le Racing va enfin pouvoir disputer à nouveau un match officiel. 

"On doit tous faire attention et on doit prendre la situation au sérieux. C'est une situation inédite, on ne sait pas où on va, avance l'ancien joueur de Galatasaray. _Nous les joueurs, on ne maîtrise pas que les matchs soient reportés ou pas. On doit juste être concentrés sur le terrain, le jeu et l'important c'est la compétition. C'est quelque chose qui nous a manqué. On a envie de savoir où on en est, de pouvoir se confronter aux adversaires. Je pense qu'on a fait une bonne préparation et qu'_on va monter en puissance ces prochaines semaines".

Priorité aux joueurs qui ont fait l'intégralité de la préparation

Pour cette reprise de la Ligue 1, l'entraîneur du Racing Thierry Laurey a emmené un groupe de 19 joueurs à Lorient (Sels, Mothiba, Liénard, Lebeau et Siby sont blessés). Huit d'entre eux avaient été contaminés par le Covid-19 et ont repris récemment l'entraînement (mardi, sauf Sissoko qui était revenu plus tôt). Mais ils ne seront pas prioritaires pour débuter la rencontre. "Il y a des mecs qui se sont entraînés tout le temps et d'autres qui ne se sont pas entraînés, argumente Thierry Laurey. Qu'est-ce tu veux faire ? Tu vas faire jouer ceux qui ne se sont pas entraînés, c'est suicidaire non ? C'est une évidence que ceux qui se sont entraînés normalement et qui ont notamment participé au match de Vittel (contre Dijon) vont avoir un peu d'avance sur les autres. Mais comme on en a eu pas mal (NDLR des joueurs en quatorzaine), il faudra que certains qui ont repris après, jouent aussi. Après, il y a quand même un équilibre d'équipe à avoir, des choses à respecter pour essayer de faire un match qui tiendra la route".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

D'autant que le premier adversaire du Racing n'a pas eu à gérer ce genre de problème pendant sa préparation. Le promu lorientais aborde ce premier match au complet et avec l'envie de briller d'entrée à domicile, même si le stade du Moustoir n'accueillera pas plus de 5.000 personnes, en raison des contraintes sanitaires.

Laurey n'aime pas débuter chez un promu

"Il y a un truc dont j'ai horreur, c'est de jouer un promu dans les premières journées, peste Thierry Laurey. Là je suis servi, c'est carrément la première journée. Mais je n'aime pas du tout, en plus chez eux. C'est une équipe qui est sur une bonne dynamique. C'est homogène, ça tient bien la route ensemble, ça presse, techniquement c'est propre.  Il faudra faire attention aux pertes de balles, car ils ont des attaquants assez véloces et rapides. C'est un savant mélange d'expérience (Lemoine, Marveaux, Morel) et de jeunesse, mais de jeunesse talentueuse". 

Depuis son retour en Ligue 1, le Racing a connu un bilan équilibré pour son premier match de championnat : une victoire à Bordeaux (2 à 0 en août 2018), un match nul face à Metz (1-1 en août 2019) et une lourde défaite à Lyon (4 à 0 en août 2017).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess