Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Nasser al-Khelaïfi, président du PSG, se positionne contre le projet de Superligue

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi, a voté pour le projet de réforme de la Ligue des Champions présenté ce lundi 19 avril par l'UEFA. Il ne soutient pas la participation du PSG à une Superligue européenne. Il l'a redit ce mardi au congrès de l'UEFA.

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi
Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois

Le président du Paris Saint-Germain a fait son choix : pour le moment, hors de question de participer à la Superligue pour le PSG. Nasser al-Khelaïfi a en effet voté ce lundi pour le projet de réforme de la Ligue des Champions voulu par l'UEFA. Avec ce soutien, que France Bleu Paris a pu se faire confirmer, le président qatari du PSG choisi donc de ne pas participer au projet de Superligue, voulu par 12 clubs européens, notamment par le Real Madrid, la Juventus Turin et Manchester United. 

Découvrez la déclaration de Nasser Al-Khelaïfi faite ce mardi à l’issue du 45e Congrès ordinaire de l'UEFA à Montreux, en Suisse. "Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous", dit le président.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette Superligue vient en opposition au projet de réforme de la Ligue des Champions proposé par l'UEFA. Les douze clubs, 40 trophées européens au total, estiment que la compétition perd de l'intérêt et donc que les droits TV pourraient être plus grands. Ils veulent créer une ligue quasi-fermée, réservée à l'élite financière européenne, dont l'accès ne se ferait pas au mérite sportif. 

Le Paris Saint-Germain faisait partie des discussions autour de la création de cette Superligue jusqu'à il y a quelques semaines, mais a donc décidé de se retirer et de ne pas soutenir le projet. L'UEFA menace de sanction les clubs dissidents, la LFP (Ligue de Football Professionnel) s'est déjà prononcée contre, l'Elysée a félicité les clubs français car ils refusent d'y participer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess