Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Taxe à 75% : grève du foot français pour la 15ème journée de Ligue 1 (ASSE-Reims)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les dirigeants du foot français viennent de l'annoncer à l'issue de l'assemblée générale de l'UPCF. Ils maintiennent leur "préavis" de grève, mais pour la 15ème journée de Ligue 1. Saint-Etienne doit normalement recevoir Reims.

saintetienne caiazzo
saintetienne caiazzo

Les présidents de Ligue 1 et de Ligue 2 réunis aujourd'hui à Paris n'ont pas officialisé la grève pour ce week-end, mais elle d'une certaine manière remise à plus tard. Ils menacent de ne pas faire jouer les matches du dernier week-end de novembre, donc pour Saint-Etienne la 15ème journée de Ligue 1, ASSE contre Reims. Les rencontres de Ligue 2 (16ème journée) sont également concernées.C'est une façon pour les dirigeants des grands clubs de maintenir la pression alors qu'ils doivent rencontrer le Président de la République jeudi prochain. Ils protestent contre la taxe à 75% qui va amputer leurs budgets en 2013 et 2014. L'ASSE, par exemple, devra payer 1,5 million d'euros pour les salaires de ses joueurs qui gagnent plus d'un million d'euros par an.

Bernard Caiazzo, le président de l'ASSE, vice-président de la LFP et aussi de l'UCPF, a pris la parole pour dénoncer une taxe qui touche les clubs et pas les joueurs. Il annonce une journée blanche : les stades seront ouverts pour les joueurs, le public, les enfants. Mais il n'y aura pas de matches.

Zlatan ça ne lui coutera pas un centime. Cavani ça ne lui coutera pas un centime. Ce sont les clubs qui devront les payer, sauf à vendre des joueurs et à risquer le déclin sportif affirme Bernard Caïazzo.

Taxe 75 % BOB Caiazzo

Bernard Caiazzo qui devrait faire partie des dirigeants qui seront reçus jeudi prochain par le Président de la République.

Taxe à 75% : Bernard Caiazzo, président de l'ASSE, parle d'un "danger pour notre football"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess