Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Taxe à 75% : Hollande va rencontrer les footballeurs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le président de la République recevra les dirigeants du football professionnel la semaine prochaine, alors que les clubs redoutent l'entrée en vigueur de la fameuse taxe à 75%.

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët
Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët © Maxppp

C'est le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, qui l'avait demandé. Il a été entendu. François Hollande a en effet accepté de recevoir les dirigeants du foot français, annonce la FFF ce mercredi. La réunion est censée permettre "d'analyser la situation économique du secteur et d'échanger sur des pistes de travail prioritaires pour l'avenir", explique-t-elle.Les clubs professionnels redoutent l'entrée en vigueur de la taxe promise par François Hollande, qui ponctionnera à 75 % les revenus des entreprises dont les employés gagnent plus d'un million d'euros par an. 14 équipes sur 20 sont concernées en Ligue 1, et les dirigeants affirment craindre pour la viabilité de certaines d'entre elles sur le long terme.

La perspective d'une grève s'éloigne

Cette réunion est saluée par les responsables du football français, qui manifestent cependant leur prudence. C'est "une bonne nouvelle", se félicite le président de l'Union des clubs professionnels de foot Jean-Pierre Louvel, mais ça "ne présage en rien de la finalité" des choses.Une rumeur de grève des clubs pros, pour ce week-end en L1 et L2, avait même flotté dans l'air la semaine dernière. Mais cette extrémité, qui serait fortement impopulaire, n'avait pas été confirmée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess