Football

Témoignage d’un Brésilien installé à Annecy : "le Brésil doit absolument gagner la coupe du monde sinon …"

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie mercredi 11 juin 2014 à 16:08 Mis à jour le jeudi 12 juin 2014 à 8:00

coupe du monde annecy image
coupe du monde annecy image © Radio France - Richard Vivion

Cela fait une douzaine d’année qu’Humberto Martins a quitté le Brésil pour s’installer à Annecy. S’il explique être « très heureux » que son pays accueille la coupe du monde de football, il estime aussi que pour calmer la colère de nombreux brésiliens, écœurés par le gaspillage d’argent, les joueurs de la Seleção n’ont pas le choix. « Ils doivent gagner ».

Humberto Martins a quitté le Brésil il y a une douzaine d’année. Arrivée à Annecy, d’abord pour six mois, il s’est finalement installé et marié ici. Aujourd’hui, il donne des cours de Capoeira et s’occupe d’une association pour promouvoir la culture brésilienne dans les Pays de Savoie. "Le football fait parti de notre culture, dit-il. Tout petit on joue et quand on a pas de ballons, on fait une boule avec des chaussettes."

coupe du monde annecy enrobe

Tee-shirt vert sur le dos, il se souvent avoir été très "heureux" quand il a appris que son pays avait décroché l’organisation de la coupe du monde. Si aujourd’hui ce sentiment perdure, cet homme de 49ans nuance sa joie. "Il manque beaucoup de chose au Brésil. Nous devons construire des écoles, des hôpitaux … Et (avec la coupe du monde) les politiques s’en sont mis plein les poches"  regrette-t-il, déçu. "C’est pour cela que beaucoup de brésiliens descendent dans la rue."

A des milliers de kilomètres de sa terre natale, il communique régulièrement, via les réseaux sociaux, avec ses amis restés là-bas. "Ils en ont marre" avoue-t-il. Aujourd’hui, il craint qu’en cas de défaite du Brésil,  cela soit encore pire. "Une amie m’a dit que si on perd, il y aura des émeutes." Alors pour essayer d' "avaler la pilule du gâchis de l’organisation, c’est simple: soit on gagne, soit on gagne !" lâche Humberto Martins.

Coupe du monde annecy son

Ce jeudi, pour le premier match de la Seleção face à la Croatie, il sera à Annecy, devant sa télé. "Bien sûr, je suis pour le Brésil." Mais il assure aussi que, quand les jaunes et verts ne joueront pas, il supportera les Bleus.

Partager sur :