Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Thierry Laurey (Strasbourg) : "On a l'ambition de faire mieux que l'an passé"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

L'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey ne cache pas ses ambitions pour la fin de saison en Ligue 1, faire mieux que la saison passée (11ème). Ça passe par une belle performance dès ce samedi face à Lille, au stade de la Meinau, 42 jours après le dernier match à domicile.

Thierry Laurey (ici au Vélodrome) indique la voie qu'il aimerait faire suivre à ses joueurs pour finir dans le top 10
Thierry Laurey (ici au Vélodrome) indique la voie qu'il aimerait faire suivre à ses joueurs pour finir dans le top 10 © AFP - Gérard Julien

L'attente était longue pour les joueurs, sans doute plus encore pour les supporters. Le Racing Club de Strasbourg rejoue enfin au stade de la Meinau, ce samedi soir, face à Lille en championnat (22ème journée), 42 jours après la dernière rencontre à domicile (face à Saint-Etienne, le 21 décembre) et après avoir joué les six premiers matchs de l'année à l'extérieur. 

L'occasion est belle pour les Strasbourgeois de poursuivre leur progression au classement de la Ligue 1. Ils sont huitièmes avec 30 points, à une longueur seulement des Nordistes septièmes, qui restent sur une énorme désillusion avec l'élimination à Epinal (National 2) en Coupe de France.

Laurey vise un Top 10

Eliminé lui aussi de toutes les Coupes, le Racing n'a désormais plus qu'une seule compétition à disputer, le championnat. La saison passée, il avait fini onzième de Ligue 1 et l'entraîneur Thierry Laurey veut poursuivre la progression de l'équipe : "On a l'ambition de faire mieux que l'an passé, je ne sais pas si mieux, ça sera 6-7 ou 9-10. Et si par malheur, on doit terminer moins bien, on fera moins bien. Si on fait mieux, ça montrerait que l'équipe s'améliore, que le club s'améliore. Sur les 17 journées qui restent, on ne veut pas faire de figuration. Et puis quand on sait aussi qu'une place de sixième ou septième, par rapport à une place de neuvième ou dixième, ou une place de treizième ou quatorzième, c'est pas tout à fait la même dotation (NDRL les écarts se calculent en millions d'euros), tu as envie de terminer le championnat du mieux possible". 

Plus de rebondissement le dernier jour du mercato

Jérémy Grimm n'ira pas à Sochaux et le départ de Youssouf Fofana n'a pas été compensé. Thierry Laurey connaît donc désormais l'effectif sur lequel il peut compter pour la deuxième partie de saison. Il a perdu son attaquant Nuno Da Costa (Nottingham Forest) et son milieu de terrain Youssouf Fofana (Monaco) (plus le jeune Tunisien Moataz Zemzemi, qui a joué un seul match de Ligue 1 cette saison, et qui a été prêté dans son club d'origine, le Club Africain de Tunis). Il a récupéré l'attaquant ghanéen Majeed Waris. Et puis le Racing a aussi investi pour l'avenir, le milieu offensif du Red Star Mehdi Chahiri rejoindra les Bleus l'été prochain.

Retour de Sels et Djiku

Pour ce match face à Lille, il y a toujours plusieurs absents (Prcić, Mothiba, Koné, Caci, Botella blessés et N'Dour suspendu), mais le Racing enregistre le retour de son gardien Matz Sels (laissé au repos à Marseille) et du défenseur Alexander Djiku (il était suspendu au Vélodrome).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu