Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Thierry Laurey (Strasbourg), après la victoire à Amiens : "Le football est parfois très surprenant"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après 583 minutes sans marquer à l'extérieur cette saison, le Racing Club de Strasbourg a enfin trouvé le chemin des filets ce samedi grâce à Anthony Caci, puis ce fut la déferlante. Ajorque, Thomasson et Da Costa ont contribué au large succès 4 à 0 à Amiens.

Les Strasbourgeois célèbrent leur festival offensif à Amiens
Les Strasbourgeois célèbrent leur festival offensif à Amiens © Maxppp -

Amiens, France

Le Racing a vaincu le mauvais sort après une incroyable disette de 583 minutes, presque 10 heures, sans marquer de but à l’extérieur cette saison. Il a enfin trouvé le chemin des filets grâce à Anthony Caci, qui a conclu un contre juste avant la mi-temps. Le premier but en pro du défenseur formé au club a constitué un véritable déclic. "Super soirée, super performance de l'équipe tout entière, savoure Anthony Caci. On se devait de faire une petite série, _on s'est mis dans un "mood" de gagnant. On a marqué 4 buts, c'est une super soirée_. Ça fait longtemps que j'attendais ce premier but en Ligue 1, j'espère que c'est le premier d'une longue série. Je suis très content d'être décisif pour mon équipe". En plus de sa première réalisation en L1, Anthony Caci a été à l'origine du but de Ludovic Ajorque et a adressé le centre décisif sur le quatrième but de Nuno Da Costa.

Une attaque à nouveau pétaradante

Le Racing a inscrit 8 buts lors des deux derniers matchs, c’est un de plus que lors des douze premières journées. "Le football est parfois très surprenant, analyse l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey. On n'a pas marqué pendant six matchs et ce soir on en met quatre. Quand ça tourne du bon côté, t'es content. Quelquefois, ça peut tourner du mauvais côté comme pour les Amiénois ce soir. C'est une question d'efficacité avant tout, de concentration, du moindre détail qu'il ne faut pas négliger. Le but d'Antho (Caci), ça a débloqué le compteur et ça a fait du bien à tout le monde. La confiance est primordiale, on a vu aujourd'hui des garçons faire des gestes, des combinaisons qu'ils ne faisaient pas depuis le début de la saison".

Un festival offensif pour le retour des supporters en tribune

Comme un symbole, le Racing a retrouvé une attaque pétaradante sur le terrain, alors que ses supporters ont pu redonner de la voix en tribune. Ceux qui étaient interdits de déplacement depuis la début de la saison ont fait ce samedi un retour bruyant et remarqué pour pousser leur équipe vers cette éclatante victoire, dans un stade de la Licorne qui n’avait jamais souri au Racing ces dernière saisons (3 nuls et 3 défaites).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu