Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Finale de l'Europa League : les tifos de l'OM compromis à Lyon ?

mardi 8 mai 2018 à 11:51 Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Non seulement les supporters de l'Olympique de Marseille bénéficient de peu de places pour la finale d'Europa League à Lyon le 16 mai, mais leur placement dans le stade pose également question.

Le virage Sud du Vélodrome ici lors de OM / PSG
Le virage Sud du Vélodrome ici lors de OM / PSG © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

7.900 places : voilà le quota pour les abonnés des virages du stade Vélodrome. Faites les comptes : ça signifie que seulement un tiers des abonnés habituels des virages vont pouvoir assister à la finale entre l'OM et l'Atlético Madrid, le 16 mai prochain au Groupama Stadium de Lyon. Pour les clubs de supporters, c'est maintenant (mais comme prévu) un véritable casse-tête : tirage au sort, récompense pour la fidélité en déplacement, ou encore premier arrivé-premier servi. À chaque groupe de supporters sa façon de s'organiser.  

Les réservations ont évidemment commencé il y a déjà bien longtemps, de nombreux supporters se sont positionnés depuis des semaines pour récupérer le précieux sésame en cas de qualification pour la finale. Et les autocars pour aller jusqu'à Lyon sont déjà presque tous programmés.

Pas de virage complet pour les supporters de l'OM à Lyon

La répartition a également eu lieu comme prévu : chaque groupe dispose d'un nombre de places au prorata de son nombre d'abonnés au Vélodrome. Ce qui laisse par ailleurs seulement 3.600 places pour les autres, les abonnés des tribunes Jean-Bouin et Ganay

Au total, alors que Lyon n'est qu'à trois heures de route de Marseille, c'est triste quand même : c'est la première fois que les supporters seront si peu représentés pour une finale. Ils étaient 15.000 en 2004 à Göteborg, 22.000 en 1991 à Bari et au moins 25.000 en 1993 à Munich.

Mais se pose maintenant un dernier problème : le placement dans le stade, à Lyon. Les supporters marseillais seront en quart de virage, dans les tribunes N, P, Q, et R. Ce qui signifie qu'ils n'auront pas de virage complet. Une grande partie certes, mais a priori, pas la totalité d'un virage. Une catastrophe pour préparer les tifos. Esthétiquement, un coup très dur pour la ferveur des supporters de l'OM.