Football

Tirage de Ligue des Champions : à quelle sauce le PSG, Monaco et Lyon vont-ils être mangés ?

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 25 août 2016 à 12:37 Mis à jour le jeudi 25 août 2016 à 17:03

Le trophée de la Ligue des Champions.
Le trophée de la Ligue des Champions. © AFP - Fabrice Coffrini

Les trois clubs français qualifiés pour la Ligue des Champions seront bientôt fixés. Le tirage au sort des poules est en effet effectué ce jeudi soir (18h) à Monaco, permettant ainsi à Paris, Monaco et Lyon de connaître leurs adversaires.

Trente-deux équipes, quatre chapeaux : le principe est le même chaque année mais les supporters français poussent cette fois-ci un "cocorico", puisque trois clubs tricolores font partie du lot. Ce n'était plus arrivé depuis la saison 2012/2013. Leur parcours à venir dans cette Ligue des Champions sera en grande partie déterminé par le tirage au sort effectué ce jeudi (18h). À quoi peuvent s'attendre le PSG, l'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais ?

Le PSG évitera les plus dangereux

Première information : le PSG est champion de France, et est donc automatiquement reversé dans le chapeau 1. Le club de la capitale est donc assuré de ne pas rencontrer le Real Madrid, tenant du titre, ni aucun autre des champions des sept nations les mieux classées par l'UEFA (le FC Barcelone, Leicester, le Bayern Munich, la Juventus Turin, Benfica et le CSKA Moscou). Reste que le chapeau 2 comporte tout de même de gros clients, et que Paris peut potentiellement hériter de l'Atletico Madrid, d'Arsenal, de Naples ou du Bayer Leverkusen.

Des trois représentants de Ligue 1, le quadruple champion de France est cependant le plus régulier dans la compétition européenne (quatre quarts de finale consécutifs), et continue de nourrir de grandes ambitions malgré le départ de Zlatan Ibrahimovic.

Lyon veut éviter la désillusion de l'an dernier

Les Lyonnais n'ont pas dû passer une excellente nuit, de leur côté. Dans le chapeau 3, l'OL sera en effet la proie des grosses cylindrées du chapeau 1. Avec une exception : les hommes de Jean-Michel Aulas ne pourront pas tomber contre le PSG, car deux pays d'une même nation ne peuvent se retrouver dans la même poule. Si l'OL jouait de malchance et tombait en plus contre un gros du chapeau 2 (Porto, le Borussia Dortmund, le FC Séville), les chances de qualification seraient d'emblée réduites.

Reste qu'un tirage favorable n'a pas été synonyme de réussite l'an dernier pour Lyon, qui n'a pas réussi à sortir d'un groupe à sa portée (Valence, La Gantoise, Zenith Saint-Petersbourg).

Pour Monaco, ce sera forcément dur

Quant aux Monégasques, qui ont dû passer par un troisième tour préliminaire puis par les barrages, ils tremblent dans le chapeau 4. Cette situation leur évitera d'affronter le champion de Turquie, Besiktas, mais devrait logiquement leur réserver un groupe très relevé. Lors de la saison 2014/2015, Monaco était cependant parvenu à se qualifier dans une poule difficile (Bayer Leverkusen, Zenith Saint-Petersbourg, Benfica) et à se hisser jusqu'en quarts, pour finalement s'incliner face au futur finaliste, la Juventus Turin.

Un ballon vert

En attendant le tirage et les premiers matchs (13 et 14 septembre), l'équipementier qui fournit la plus prestigieuse des compétitions européennes a dévoilé le ballon dans lequel taperont les Cristiano Ronaldo, Messi et consorts.

Partager sur :